Ecoutez Radio Sputnik
    Su-30

    Syrie: les USA pris de court par l'efficacité russe

    © Sputnik . Alexandr Kryazhev
    Lu dans la presse
    URL courte
    Rossiïskaïa gazeta
    981443

    Les frappes russes contre les positions des terroristes en Syrie depuis la mer Caspienne ont surpris les médias tout autant que les chefs de l'armée américaine, qui ont avoué au Congrès n'avoir jamais décelé l'existence de missiles de croisière sur des petits navires dans une mer intérieure.

    L'amiral William Gortney, commandant de la défense aérienne et spatiale des États-Unis, a reconnu que ces missiles de croisière très efficaces étaient un "défi majeur" pour son service.
    "Le Pentagone est tétanisé car cette démonstration des technologies russes souligne le déclin de la domination de l'aviation américaine et la fin du monopole des États-Unis sur le recours aux missiles de croisière. Les analystes militaires américains estiment toujours que la portée des missiles russes est inférieure à 300 kilomètres", affirme Pepe Escobar, expert d'Asia Times.

    Dans la nuit du 7 octobre, quatre navires de la flotte russe de la mer Caspienne ont tiré 26 missiles de croisière Kalibr sur les positions de l'État islamique. La portée des Kalibr a surpris non seulement les commandants militaires américains, mais aussi la presse occidentale.
    "Le fait est qu'il existe deux versions de ce missile 3M14. Toutes les sources ouvertes mentionnent la portée de la version destinée aux exportations: 300 kilomètres. Notre missile est plus long de deux mètres, ce qui lui offre des réserves de combustible et des capacités plus importantes", explique l'expert militaire Andreï Sotnikov.
    Kalibr est une famille de missiles terrestres, aériens et navaux, capables de voler à des vitesses différentes — subsonique à Mach 3 — et de contourner la défense antimissile.
    Un seul lancement depuis la flotte de la mer Caspienne a détruit plusieurs dizaines de sites de l'EI: une usine de munitions, des centres de commandement, des dépôts d'explosifs et de combustible ainsi que des camps de combattants.
    "Moscou a éliminé plus de mercenaires djihadistes en quelques jours que la coalition menée par Washington depuis un an", conclut Pepe Escobar.

    Lire aussi:

    Les frappes aériennes russes contre l'EI en Syrie
    Lutte contre le terrorisme et respect de la souveraineté des Etats
    L'EI appelle à la guerre contre la Russie et les USA pour leur "croisade"
    Frappes US: pourquoi bombarder une centrale électrique?
    Tags:
    missiles, militaires russes, missiles de croisière, flotte, Etat islamique, William Gortney, Pepe Escobar, mer Caspienne, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik