Ecoutez Radio Sputnik
    Margrethe II, reine souveraine de Danemark, et son Henri de Danemark, prince consort. Oct. 22, 2015.

    Danemark: les caprices du prince Henri

    © REUTERS / Beawiharta
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    4524
    S'abonner

    Le prince Henri, 81 ans, d'origine française, est l'époux de la reine Margrethe II du Danemark: il s'est plaint dans le Figaro d'être victime de "discrimination sexiste".

    Les médias danois qui ont publié ses propos ont provoqué une nouvelle vague d'indignation chez leurs lecteurs, qui le considèrent comme le "vigneron ingrat qui n'a même pas pris la peine d'apprendre le danois". Henri passe son temps libre dans son vignoble dans le sud de la France à fabriquer du vin ordinaire qui ne se vend qu'au Danemark. Le niveau des ventes dépend de l'humeur des sujets de la reine. Si Henri ne dit rien — les Danois en achètent. S'il commence à provoquer des scandales — le vin ne se vend plus. Ce sera probablement le cas cette fois également.

    "Le Danemark s'affiche partout comme un zélateur de l'égalité des sexes, mais dans les faits les époux légitimes ont moins d'importance que leurs épouses. Pourquoi m'appelle-t-on prince et son Altesse, et non sa Majesté? Je me suis inventé moi-même le titre d'"époux de la reine" pour trouver ma place au sein de la société danoise, mais tout cela est injuste", a-t-il déclaré au Figaro.

    "C'est simplement la tradition en Europe du Nord, qu'il connaissait parfaitement au moment d'épouser la princesse héritière. L'époux d'un monarque, qu'il soit homme ou femme, n'obtiendra jamais le titre royal", rappelle l'historien Lars Hovbakke Sørensen dans le journal Berlingske Tidende.

    Elizabeth II d'Angleterre
    © AFP 2019 Carl De Souza
    Selon lui, même après de longues années de vie dans le nord de l'Europe, le prince n'a pas assimilé la tradition locale d'équité, souffrant "du complexe sud-européen du macho qui doit être le chef à la maison". Certains commentateurs danois partagent cet avis. L'unique excuse pour Henri, selon eux, est que la vie dans l'ombre de son épouse est loin d'être facile. Le comte et officier français, qui s'est marié en 1967 par amour avec l'héritière du trône danois, ne savait pas dans quoi il s'engageait. Il s'est avéré que la nouvelle patrie attendait de lui une seule chose — mettre au monde l'héritier du trône et un autre enfant "de secours". Avec la venue au monde des princes Frederik et Joachim, la nation a oublié le mari de la reine. A titre de consolation il a reçu un traitement de 600.000 euros par an non imposables et le droit d'utiliser les appartenances royales. C'est tout. Le Danemark ne lui confiait même plus de ciseaux pour quelque inauguration de temps en temps…

    Lire aussi:

    Grande-Bretagne: les cavaliers du Kremlin félicitent la reine Elizabeth II
    Royal baby: Poutine a félicité Elizabeth II
    Un Américain fonde un nouvel État pour faire de sa fille une princesse
    13 faits insolites sur les monarques
    Tags:
    famille royale, reine Margrethe II, prince Henrik du Danemark, Danemark, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik