Ecoutez Radio Sputnik
    L'archipel Spratleys

    La Chine refuse de reconnaître la décision de La Haye sur les îles contestées

    © REUTERS / U.S. Navy
    Lu dans la presse
    URL courte
    Lenta.ru
    11485

    La Chine refuse de participer au procès de la Cour d'arbitrage de La Haye sur l'appartenance des îles litigieuses en mer de Chine méridionale.

    "Pékin ne reconnaît aucune décision judiciaire à ce sujet", a déclaré le vice-ministre chinois des Affaires étrangères Liu Zhenmin.

    Les Philippines ont déposé une plainte contre Pékin, qui a déclaré à plusieurs reprises que les îles litigieuses étaient un territoire historique de la Chine et que sa souveraineté était incontestable.

    Archipel de Spratleys
    © AFP 2019 ROLEX DELA PENA / POOL
    "L'objectif des Philippines est de faire renier les droits de la Chine et d'affirmer ses propres droits", a déclaré le diplomate chinois.

    Pékin boycotte les audiences sur ce problème et ne reconnaît pas les droits de la cour d'arbitrage dans son règlement, après que la Chambre permanente de la Cour d'arbitrage de La Haye a décidé le 29 octobre d'étendre sa juridiction sur le litige territorial entre la Chine et les Philippines.

    Pékin et Manille revendiquent plusieurs îles en mer de Chine méridionale. Ces territoires sont également contestés par le Japon, Taïwan, la Malaisie, Brunei et le Vietnam. Le litige est particulièrement tendu autour du récif de Scarborough, ainsi que de l'archipel Spratleys manifestement riche en pétrole et en gaz. De plus, les îles de l'archipel ont une importance stratégique: la construction d'aérodromes, comme le fait activement la Chine, renforcera les positions chinoises dans la région.

    La Chine a commencé à construire des îles artificielles dans les eaux contestées en juin 2014. En octobre, les USA se sont ingérés dans ce problème en envoyant une mission de patrouille dans la région.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

     

    Lire aussi:

    Pékin accuse Washington de jouer avec le feu en mer de Chine
    Pékin appelle Washington à éviter les provocations en Mer de Chine
    Iles artificielles chinoises: un nouveau statu quo
    Mer de Chine méridionale: Hanoï refuse de stopper ses travaux de fortification
    Tags:
    litiges territoriaux, Cour permanente d'arbitrage (CPA) de la Haye, Liu Zhenmin, îles Spratleys, Mer de Chine méridionale, Chine, Philippines
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik