Ecoutez Radio Sputnik
    marijuana

    Pour les policiers américains, la marijuana n'est pas une menace sociale

    © Flickr/ PabloEvans
    Lu dans la presse
    URL courte
    Gazeta.ru
    9134

    Les policiers américains ne considèrent pas la propagation de la marijuana comme une importante menace sociale d'après un sondage de la Drug Enforcement Administration (DEA) cité par le Washington Post.

    La DEA a posé à plus de mille agents la question suivante: "Quelle drogue considérez-vous comme la principale menace pour la société?". Seulement 6% ont répondu voir la marijuana comme un sérieux danger. Il est noté que le nombre d'individus choisissant cette réponse diminue de manière régulière depuis le milieu des années 2000. Dans certains États, la marijuana a d'ailleurs été partiellement légalisée.

    Presque trois quarts des policiers interrogés ont qualifié l'héroïne et les amphétamines de drogues les plus dangereuses. Depuis 2007, la quantité d'héroïne en circulation a pratiquement quadruplé, affirment les forces de l'ordre.

    Spices
    © Photo. Krasnoyarsk Krai Department of the Russian Federal Drug Control Service
    La revue rapporte que de nombreux experts s'entendent pour dire que la marijuana cause moins de nuisances par rapport à d'autres substances narcotiques, y compris l'alcool. La police d'État et fédérale indique également que la consommation de cette drogue est rarement la cause d'un crime. Seulement 6% des agents ont déclaré que la marijuana avait poussé les individus à commettre des crimes violents. 5% ont déclaré qu'elle était à l'origine d'actes de délinquance contre les biens.

    En dépit de déclarations concernant l'absence relative du danger de la marijuana, la DEA continue d'investir des millions de dollars dans la campagne pour lutter contre cette drogue. L'auteur de l'article souligne qu'il est temps pour les policiers de se concentrer sur des délits plus graves, comme le trafic d'héroïne et d'amphétamines, les viols et les meurtres.

    Selon le rapport de la DEA, en 2013 46 000 Américains sont décédés d'une overdose. Aucun de ces décès n'était dû à la consommation de marijuana.

    Plus tôt, on apprenait que la cour mexicaine avait légalisé la marijuana pour quatre individus.

    Lire aussi:

    Spice, la drogue qui "booste" les révolutions de couleur
    Le G8 se penche sur le trafic mondial de drogue
    Le trafic mondial de drogue
    Technologie des "révolutions de couleur"
    Tags:
    police, drogue, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik