Ecoutez Radio Sputnik
    François Hollande s'adresse à la nation le 13 novembre 2015

    Sondage: les Russes pour l'usage de la force contre les terroristes

    © AFP 2017 Damien Meyer
    Lu dans la presse
    URL courte
    82984471

    44% des Russes interrogés par le Centre sociologique Levada (Moscou) pensent que pour prévenir de nouveaux attentats, les autorités françaises doivent intensifier la lutte contre Daech et développer la coopération internationale avec d'autres pays pour combattre le terrorisme.

    41% des personnes interrogées pensent qu'il est nécessaire de durcir la politique d'immigration et 39% prônent le renforcement du travail des services de renseignement, selon un sondage du Centre Levada réalisé du 20 au 23 novembre auprès de 1 600 personnes dans 134 villes de 46 régions russes.

    Un tiers des personnes interrogées (33%) suggère aux Français d'"instaurer un contrôle sur la communauté musulmane pour empêcher la propagation d'idées et de valeurs radicales islamistes".

    Quand ils ont pris connaissance des attentats de Paris, les Russes ont ressenti de l'anxiété (37%), de l'indignation (30%) et de la peur (19%), sachant que la majorité (48%) compatit avec le peuple français, selon l'étude.

    En ce qui concerne les démarches à entreprendre par la Russie après les attentats contre l'avion russe en Égypte et les attentats de Paris, les personnes interrogées ont proposé de "se concentrer sur la protection de la population russe des menaces terroristes sur le territoire russe et d'accorder des pouvoirs supplémentaires aux services de renseignement" (28%).

    De plus, les Russes pensent qu'il est nécessaire de "s'entendre avec les pays de la coalition européenne et les USA sur le renforcement de la lutte conjointe contre Daech et les terroristes" (26%), ainsi que de "renforcer les opérations et d'accroître la présence militaire russe en Syrie indépendamment de la coalition européenne et des USA" (21%).

    Minoritaires sont ceux qui voudraient "conclure une trêve" et régler le problème syrien par la voie politique et diplomatique (13%) et ceux qui proposent de cesser les bombardements en Syrie (3%).

    73% des personnes interrogées pensent que des attentats pourraient se produire aujourd'hui, alors qu'elles étaient seulement 48% en octobre.

    Par ailleurs, 39% des Russes estiment que les mesures de sécurité prises en Russie au vu du risque d'attentat émanant de Daech sont insuffisantes. 36% pensent le contraire et 2% les trouvent même excessives. 23% étaient indécis sur ce point.

    En outre, selon le sondage, la part de ceux qui pensent que "les renseignements russes jouent un rôle très important" et que leurs pouvoirs actuels "correspondent parfaitement à cette tâche" est passée de 45% en 2011 à 59% aujourd'hui. 24% des Russes — contre 33% en 2011 — trouvent que les renseignements possèdent aujourd'hui des "pouvoirs trop grands et incontrôlés".

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Tags:
    terrorisme, sondage, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik