Lu dans la presse
URL courte
Par
4320
S'abonner

La chancelière allemande Angela Merkel compte envoyer un contingent de 1 200 militaires pour soutenir l'opération antiterroriste internationale en Syrie.

Elle répond ainsi à la demande du président français François Hollande de soutenir les efforts internationaux pour combattre l'État islamique. On se demande toutefois si les militaires allemands réussiront à remplir leur mission.

5 000 Allemands avaient participé à la guerre contre les talibans au sein de l'Otan, mais le contingent allemand en Afghanistan avait été renforcé progressivement. Cette nouvelle projection de troupes allemandes est donc inédite depuis la fin de la Seconde guerre mondiale.

L'inspecteur général de l'armée allemande Volker Wieker a souligné dans le Bild am Sonntag que les soldats et officiers allemands ne participeraient pas directement aux combats contre les djihadistes: "Ils auront pour mission d'aider et d'appuyer les avions de reconnaissance et les navires de guerre". Comment? Il ne le précise pas. Il n'est donc pas encore certain que les Allemands ne participeront pas aux opérations.

On sait que l'armée de l'air allemande allouera 4 à 6 avions Tornado à la reconnaissance des positions de l'EI, qui seront déployés sur deux aérodromes — des négociations sont actuellement en cours pour l'utilisation de la base turque d'Incirlik et de la base jordanienne d'Amman.

De plus, une frégate allemande rejoindra le porte-avions français Charles de Gaulle déjà présent au large de la Syrie. Selon le général Wieker, "la participation directe des pilotes allemands aux actions de la coalition antiterroriste formée par les USA n'est pas encore nécessaire".

Les soldats allemands pourraient tout aussi bien ne pas être déployés en Turquie et en Jordanie car la décision d'envoyer des militaires allemands devra encore être approuvée par le Bundestag et qu'une "fronde" parmi les collaborateurs de Merkel n'est pas improbable. L'envoi de matériel et de troupes dans le point le plus chaud de la planète actuellement a beaucoup surpris la société allemande.

Lire aussi:

Berlin envoie 650 soldats au Mali pour prêter main forte à la France
L'Allemagne pourrait déployer 1.200 militaires en Syrie
Quelles sont les chances de Hollande en quête d’une "grande coalition" anti-EI?
Tags:
Etat islamique, François Hollande, Angela Merkel, Syrie, France, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook