Ecoutez Radio Sputnik
    l'Ambassadeur Richard Olson,conférence internationale sur l'Afghanistan

    Entre sang et drogues, les exploits des USA en Afghanistan

    © AFP 2019 Wakil Kohsar
    Lu dans la presse
    URL courte
    Regnum
    8447

    Il y a 14 ans, la première conférence internationale sur l'Afghanistan se réunissait à Bonn pour plancher sur le processus de paix dans le pays.

    Cinq principaux axes de travail avaient alors été définis: la lutte contre le trafic de drogues, la réforme judiciaire, le désarmement, la démobilisation et l'adaptation sociale des membres de groupes armés, la formation d'une nouvelle armée et police afghane.

    Mais, en 14 ans, la situation n'a pas été stabilisée. Pire: la population locale vit encore moins bien, tandis que les forces étasuniennes et otaniennes n'ont réussi à accomplir aucune des missions qui leur avaient été fixées. Le commentateur indépendant Charles Krauthammer a noté récemment dans une interview à Fox News que 76% des pertes militaires en Afghanistan avaient été subies sous la présidence de président Barack Obama. Au premier semestre 2015, le nombre de civils tués en Afghanistan établissait un nouveau record depuis la chute du régime des talibans en 2001, avec 1.600 mort, rapporte l'agence de presse Regnum.

     

    Selon l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC), les organisations criminelles sévissant en Afghanistan gagnent près de 3,5 milliards de dollars de la vente de drogues — et la puissance des structures transnationales est 25 fois supérieure avec près de 100 milliards de dollars de recettes. La brigade iranienne de lutte contre la drogue a calculé que depuis l'entrée de l'Otan en Afghanistan en 2001, la superficie des plantations de pavot à opium avait été multipliée par 32 dans le pays. L'Afghanistan produit actuellement 6.500 tonnes de drogues par an et près de 25% de ces stupéfiants partent en Iran pour être réexpédiés ou consommés. En 2014, 500 tonnes de drogues ont été saisies en Iran.

    Les activités des talibans ont poussé des milliers de familles à quitter leur maison. Dans l'ensemble, l'an dernier, 58.000 Afghans sont partis vers l'Europe à la recherche d'une vie meilleure. Au cours des sept premiers mois de l'année 2015, 77.000 sont déjà partis en Turquie ou en Europe pour y trouver asile. En octobre, leur nombre avait atteint 120.000.

    14 ans après le paradis promis par l'Occident, de nombreux Afghans continuent d'attendre une aide réelle des USA.

    Lire aussi:

    Afghanistan: 10 erreurs commises par les USA avant les frappes de Kunduz
    La Russie en réflexion sur la fourniture d'armes à l'Afghanistan
    Daech s'empare de territoires dans l'est de l'Afghanistan
    L'Afghanistan demande des munitions à la Russie
    Tags:
    trafic de drogue, drogue, Afghanistan, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik