Ecoutez Radio Sputnik
    Conseil de sécurité des Nations unies

    Moscou et Washington vont présenter une résolution commune contre Daech

    © AP Photo / Frank Franklin II
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    5161
    S'abonner

    La Russie et les États-Unis soumettront jeudi au Conseil de sécurité des Nations unies une résolution commune sur la lutte contre le financement de l’État islamique.L'information a été révélée mercredi par le sous-secrétaire au Trésor américain Adam Szubin.

    Cette réunion du Conseil de sécurité se déroulera sous la présidence du secrétaire au Trésor américain Jacob Lew, en présence des ministres des Finances d'autres pays. La Russie sera représentée par l'ambassadeur russe à l'Onu Vitali Tchourkine.

    Ce projet de résolution en 98 points a été élaboré grâce à un travail conjoint entre la Russie et les USA ce qui témoigne, selon Vitali Tchourkine, de la "compréhension commune du danger de la menace terroriste, du besoin d'y réagir rapidement et de manière adéquate".

    La résolution vise à proclamer Daech comme la plus grande menace terroriste autonome, car jusqu'à présent dans les documents du Conseil de sécurité cette organisation était considérée comme une "cellule d'Al-Qaïda". Le texte énumère la liste des sanctions décrétées contre les terroristes et élargit les critères permettant d'adopter des restrictions contre des personnes physiques et morales en lien avec l'État islamique.

    Selon le diplomate russe, l'une des priorités est de "renforcer le régime d'identification et de fermeture des canaux de financement illégal de Daech et des groupes associés grâce au trafic de pétrole, d'artefacts et d'autres sources illégales de revenus".

    Endéans les 45 jours après l'adoption du document, le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon préparera un rapport spécial sur Daech puis rendra compte de la mise en application des mesures au Conseil de sécurité des Nations unies tous les quatre mois.

    Les terroristes de Daech gagneraient jusqu'à 2 millions de dollars par jour grâce au trafic du pétrole extrait dans les régions qu'ils contrôlent en Irak et en Syrie. Les autres sources de revenus de Daech sont les kidnappings contre rançon, les taxes imposées à la population des territoires contrôlés et le commerce d'objets antiques.

    En décembre 2014, la Cour suprême de Russie a reconnu Daech et le Front al-Nosra comme des organisations terroristes et interdit leur activité sur le territoire national. De ce fait, toute implication dans les activités de Daech et du Front al-Nosra sur le territoire russe est un crime pénal.

    Lire aussi:

    Le Pentagone continue à armer l’opposition syrienne
    Le salaire mensuel chez Daech, c'est combien?
    Soutien indirect de la Suède à la France contre Daech
    L’aviation russe frappe plus de 200 cibles de Daech en 24H
    Tags:
    lutte antiterroriste, Etat islamique, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik