Lu dans la presse
URL courte
Par
1144
S'abonner

Les services secrets sud-coréens affirment que la Corée du Nord aurait beaucoup progressé dans le domaine des technologies atomiques et serait en mesure de créer des charges nucléaires en utilisant moins de six kilos de plutonium militaire.

Les médias sud-coréens ont publié cette information aujourd'hui, se référant à des "sources nombreuses au sein du renseignement militaire et du Service national de renseignement de la République de Corée". "La production d'une charge nucléaire nécessite normalement près de six kilos de plutonium militaire. Mais compte tenu du progrès du Nord dans ce domaine, nous estimons qu'ils ont déjà atteint le niveau où la création d'une charge exige moins de six kilos", estime un responsable des services secrets coréens cité par l'agence Yonhap.

Pyongyang n'aurait donc plus besoin que de cinq kilos de plutonium pour produire une bombe atomique — comme les réserves des centrales nord-coréennes sont estimés à 40 kilos, Pyongyang pourrait ainsi disposer de huit charges nucléaires au lieu de six ou sept, comme on le pensait jusqu'à présent.

"Nos estimations du volume total de plutonium militaire détenu par la Corée du Nord restent les mêmes: environ 40 kilos. Mais nous sommes certains qu'elle sera bientôt en mesure d'agrandir ses réserves plus rapidement grâce au deuxième réacteur lancé en août", affirme une source au sein des renseignements sud-coréens.

Qui plus est, les services secrets estiment que leur voisin du nord poursuit également un travail actif sur le "volet d'uranium" de son programme nucléaire en utilisant des technologies d'autres pays pour construire des centrifugeuses.

Les experts sud-coréens restent pourtant sceptiques en ce qui concerne la création éventuelle de charges compactes par le Nord. "La Corée du Nord fait sans doute des efforts pour miniaturiser ses charges nucléaires, mais nous doutons qu'elle soit déjà en mesure de créer une bombe petite comme en sac-à-dos", nuance une source. Ces propos se rapportent aux images du défilé des 70 ans de la fondation du Parti du travail de Corée, le 10 octobre, où des militaires portaient des sacs-à-dos marqués par le symbole de danger nucléaire. Certains experts y avaient vu une allusion de Pyongyang à sa capacité de produire des charges nucléaires compactes. 

Lire aussi:

Le sous-marin nord-coréen le plus moderne endommagé lors d’un essai
Nucléaire nord-coréen: bis repetita?
Un conseiller de Kim Jong-Un en camp de rééducation?
Les 28 militaires US déployés en Corée du Sud y resteront
Tags:
armes nucléaires, médias, plutonium, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook