Ecoutez Radio Sputnik
    batteries

    Des batteries plus durables pour sauver la planète

    © Flickr/ free photos
    Lu dans la presse
    URL courte
    RIA Novosti
    21317230

    Une énergie plus durable et plus écologique: c'est le défi qu'ont relevé des physiciens russes et leurs collègues étrangers en créant des membranes "pyramidales" pour les cellules à combustible

    Les cellules à combustible permettent de transformer l'énergie stockée dans certaines substances chimiques en électricité. Depuis 40 ans, l'objectif des chercheurs est de créer des membranes spéciales laissant passer les ions, mais bloquent les électrons et les molécules pouvant entraîner une oxydation ou une combustion.

    Viatcheslav Nekipelov, doyen de l'Institut de physique et de technologie de Moscou, relève avec ses collègues russes et étrangers que l'un des problèmes principaux de ces sources d'énergie est que leurs membranes se souillent rapidement et se décomposent sous l'effet de l'eau ou d'un oxydant, en émettant des substances toxiques.

    Viatcheslav Nekipelov est ses collaborateurs ont justement découvert un moyen de rendre ses membranes plus durables et plus écologiques grâce à deux substances organiques inhabituelles appartenant au groupe des benzènesulfonates, baptisées A-Na et Azo-Na.

    Ces molécules en trois dimensions, qui rappellent des coins ou des pyramides, peuvent laisser passer facilement les ions tout en bloquant les molécules neutres et les électrons. Leur forme empêche également l'accumulation, à la surface des membranes, de substances recouvrant habituellement leurs pores avec le temps.

    Retour vers le futur 2
    © Photo. Amblin Entertainment/Drive Productions (1989)
    La simulation par ordinateur et un scanner radiographique spécial ont permis aux scientifiques de comprendre comment modifier les dimensions des pores des membranes en A-Na et Azo-Na. Cette technique permettra de créer des cellules destinées à des tâches spécifiques, d'économiser du combustible et de l'oxydant.

    Les scientifiques espèrent que des batteries équipées de telles membranes pourront bientôt remplacer les moteurs à combustion interne des automobiles et d'autres véhicules. Cela pourrait améliorer leur efficacité et réduire la consommation de combustible et les émissions de CO2, rapprochant donc l'humanité des objectifs de la COP21 — limiter le réchauffement climatique à 2º C d'ici la fin du siècle.

    Lire aussi:

    La NASA teste un moteur de fusée pour les vols vers Mars
    Les Américains ont créé un nouveau système de missile antichar
    Solar Impulse 2: une surchauffe des batteries bloque l'avion solaire à Hawaï
    2099: un monde de robots et d'immortels?
    Tags:
    planète, énergie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik