Ecoutez Radio Sputnik
    Armée de l'air russe: 18 missiles de croisière Kalibr tirés depuis les mers Caspienne et Méditerranée

    La marine russe "impressionnante" selon les services secrets américains

    © Sputnik . Ministère russe de la défense
    Lu dans la presse
    URL courte
    Rossiïskaïa gazeta
    5897

    La marine russe se développe en permanence et constitue une force puissante capable d'assurer à la fois la défense du pays et une présence de la Russie dans ses zones d'intérêt, indique le rapport des services de renseignement de la marine américaine.

    Ce texte de 68 pages, amplement illustré, est le premier que les services secrets américains publient depuis 24 ans: en 1991, selon les experts américains, la chute de l'Union soviétique avait "effacé sa marine" et il n'y avait donc plus aucun objet d'analyse.

    Le rapport a été rédigé par Georges Fedoroff, expert en chef de la Russie, qui a observé de près la vie des marins russes pendant que ses collègues des services de renseignement de la marine, dans le Maryland, recueillaient des informations sur les terroristes, l'Iran et la Corée du Nord. Il avait vu juste.

    La Russie a déjà remporté des succès visibles dans la création d'une flotte du XXIème siècle et pourrait progresser davantage dans les dix années à venir, affirme le rapport. La marine nationale est gérée par une nouvelle génération d'officiers, la construction de nouveaux navires a été relancée et les usines mettent en œuvre des projets innovants conformes aux normes modernes.

    "Actuellement, la flotte russe possède 186 bâtiments de surface et sous-marins prêts au combat. Avec les États-Unis et la Chine, elle fait partie des trois marines les plus puissantes du monde. Les navires russes sont présents dans l'océan Atlantique et Pacifique, en mer Baltique, Caspienne, Méditerranée et Noire, même en Arctique", souligne l'analyste américain.

    Cette année, les marins russes ont illustré leurs capacités "de manière impressionnante" quand les navires stationnés en mer Caspienne et Méditerranée ont tiré des missiles de croisière de dernière génération (modèle Kalibr) contre les djihadistes syriens.

    "Jusqu'à présent les États-Unis étaient les seuls à pouvoir tirer des missiles de croisière à longue portée depuis des navires et des sous-marins sur de petites cibles perdues au milieu du désert. Les missiles de croisière navals sont l'arme indispensable s'il s'agit de porter des frappes ciblées sans aucun risque pour ses propres forces", fait remarquer Georges Fedoroff.

    Les Américains ont surtout été impressionnés par le fait que les missiles Kalibr étaient installés sur des navires assez petits, ou "corvettes" selon la classification occidentale. Ces bâtiments apparemment modestes de la Flotte de la mer Caspienne possèdent en réalité une force de frappe considérable. Les autres flottes russes reçoivent actuellement aussi ces bâtiments. Il s'agit donc d'un défi sérieux pour la marine américaine, conclut Georges Fedoroff.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    Une frégate furtive bientôt en service dans la marine russe
    La Marine russe s'exerce à éliminer des terroristes
    La marine russe prête à attaquer l'EI à tout moment
    Tags:
    rapport, flotte, renseignement, Marine russe, Georges Fedoroff, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik