Ecoutez Radio Sputnik
    Transsibérien

    Les Coréens ont une bonne image de la Russie

    © Photo. Capture d'écran: Youtube
    Lu dans la presse
    URL courte
    Lenta.ru
    5193

    La Corée du Sud abrite actuellement 51 millions d'habitants, dont chacun a sa propre opinion: l'auteur de ces lignes, qui a vécu plus de 15 ans dans le pays, a tenté de synthétiser l'image que les Coréens avaient de la Russie.

    Pour commencer, il faut noter que sur la carte du monde sud-coréenne la Russie occupe une place très modeste. Les Sud-coréens s'intéressent surtout à leurs voisins les plus proches — la Chine et le Japon — ainsi qu'aux États-Unis et, dans une certaine mesure, aux pays d'Europe ou d'Asie du Sud-Est. Tous les autres pays, que ce soit la Russie, l'Amérique latine ou le Moyen-Orient, relèvent plutôt "de l'exotisme qui n'a pas beaucoup d'importance".

    Mais l'image de la Russie en Corée du Sud est positive. On peut même dire que cette dernière est russophile — même si cela peut sembler un peu paradoxal étant donné que ces cent dernières années, Séoul faisait partie de blocs plus ou moins opposés à l'URSS/Russie.

    Au début des années 1990, l'attitude de la Corée du Sud envers la Russie est devenue quelque peu hautaine. Il faut dire que les Sud-coréens sont enclins à mépriser ceux qu'ils considèrent comme des ratés ou des perdants.

    Toutefois, dans les années 2000, la situation a commencé à s'inverser et en 2005 les Sud-coréens savaient déjà que la Russie se transformait en pays économiquement prospère.

    On constate également un certain respect envers Moscou en tant que centre de force potentiel opposé aux USA chez ceux qui n'apprécient pas particulièrement les USA et l'alliance américano-coréenne. Ce groupe est aujourd'hui très minoritaire — mais cette minorité est notable et relativement active.

    Les Coréens, qui habitent dans un petit pays densément peuplé, sont impressionnés par le romantisme de grandes espaces, notamment par la gigantesque Sibérie enneigée. L'image du Transsibérien est souvent utilisée dans la publicité coréenne et dans l'ensemble, aux yeux des Coréens, la Russie est un pays d'immenses espaces enneigés, déserts et majestueux.

    En résumé, on peut dire que la réputation de la Russie en Corée du Sud est plutôt bonne. Les épisodes sombres dans les relations entre les deux pays sont déjà oubliés. Peu se souviennent aujourd'hui de l'avion de ligne sud-coréen abattu en 1983 ou du rôle de l'Union soviétique dans les événements tragiques de 1945-1953, sans parler des revendications impériales russes à la fin du XIXe siècle. Tout les aspects négatifs ont été repoussés à la périphérie de la conscience sociale, et aujourd'hui la Russie est considérée essentiellement comme un pays de musique classique, de grands écrivains et de vastes étendues enneigées.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Tags:
    Grand Transsibérien, URSS, Corée du Sud, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik