Ecoutez Radio Sputnik
    migrants

    Allemagne: de nombreux migrants prêts à revenir dans leur pays

    © AFP 2019 Armend Nimani
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    Crise migratoire (789)
    52451
    S'abonner

    De plus en plus de migrants regrettent d'être venus en Allemagne et envisagent même de revenir au Moyen-Orient selon le Wall Street Journal.

    Un migrant de Syrie s'attendait par exemple à ce qu'on lui donne "sa propre petite maison et de l'argent pour ouvrir son entreprise", mais au lieu de cela il a reçu "seulement une chambre dans un bâtiment administratif rapidement aménagé en résidence pour les nouveaux migrants". "Je suis venu en Allemagne parce que tout le monde disait que c'était un paradis, et aujourd'hui je regrette ma décision", déclare Amer, 30 ans, qui a vendu en octobre dernier tous ses biens en Syrie pour venir avec sa famille. Le voyage lui a coûté 15.000 euros mais il rassemble déjà des affaires et de l'argent pour revenir dans son pays malgré la guerre civile.

    L'an dernier, l'Allemagne a accueilli plus d'un million de migrants fuyant la guerre et ses problèmes en Syrie, en Irak, dans d'autres pays du Moyen-Orient, au Maghreb et en Afrique centrale. A l'époque déjà, les experts avertissaient qu'une grande partie des migrants, en majorité sans qualification, n'avaient aucune chance de trouver un travail. Et aujourd'hui nombreux sont ceux qui commencent à comprendre que sortir des camps aménagés à la va-vite pour accueillir les réfugiés pourrait prendre du temps — des mois voire des années.

    Selon les autorités allemandes, aucune statistique officielle ne permet de savoir combien de migrants arrivés dans le pays reviennent finalement chez eux. De plus, si l'arrivée et le séjour en Allemagne est pris en charge par le pays d'accueil, ce n'est pas le cas pour le départ. Pour des questions de sécurité, les Syriens n'ont pas le droit de recevoir une aide financière afin de retourner dans leur patrie.

    Dossier:
    Crise migratoire (789)

    Lire aussi:

    Suède: une jeune employée tuée dans un internat pour migrants mineurs
    Migrants: des insulaires grecs en lice pour le Nobel de la paix
    Migrants à l'assaut de Calais: 35 interpellés
    Une ville belge songe à interdire aux migrants l'accès aux piscines
    Tags:
    crise migratoire, migrants, Syrie, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik