Lu dans la presse
URL courte
Par
2126
S'abonner

Très centré sur l'armement nucléaire, le budget militaire des USA pour 2017 fait débat même dans le camp du président Barack Obama.

De nombreux démocrates éminents, d'anciens hauts responsables de la Maison blanche, du Pentagone, du département d'État et des experts en sécurité ne sont pas d'accord avec les ambitieux plans de modernisation contenus dans le projet: selon eux le renouvellement des forces nucléaires est trop coûteux et contredit les promesses du président Barack Obama, qui disait aspirer à la destruction de l'armement nucléaire des USA. De son côté, le ministère russe des Affaires étrangères a déclaré que les projets de Washington préoccupaient Moscou. Les experts interrogés mettent en garde contre les dangers d'une nouvelle course aux armements nucléaires entre la Russie et les États-Unis.

Le budget du Pentagone pour 2017, rendu public en février, a suscité deux réclamations principales. Premièrement, ses critiques estiment que les plans proposés pour moderniser l'arsenal des forces nucléaires du pays sont trop coûteux: selon les calculs préliminaires, il est prévu de dépenser à ces fins entre 700 et 1 000 milliards de dollars sur 25-30 ans. Deuxièmement, ces plans contredisent le discours tenu à Prague par Obama en 2009 sur son attachement à la destruction de l'armement nucléaire.

B-61
US Department of Defense / SSGT Phil Schmitten
Parmi les principales menaces à la sécurité nationale américaine, le document parle de l'"agression russe en Europe de l'Est". La Maison blanche insiste sur l'allocation de:

— 25,7 millions de dollars pour permettre au nouveau chasseur bombardier F-35A d'embarquer un armement nucléaire;

— 95,6 millions de dollars pour poursuivre le développement d'un nouveau missile de croisière en version nucléaire;

— 113,9 millions de dollars pour poursuivre la conception d'un système terrestre de dissuasion stratégique appelé à remplacer les missiles intercontinentaux Minuteman III;

— 137,9 millions de dollars pour élaborer le système de guidage de la nouvelle bombe nucléaire B61-12;

- 1,36 milliard de dollars pour travailler sur le bombardier stratégique de nouvelle génération (B-21) destiné à remplacer les B-52 et les B-2;

— 1,86 milliard de dollars pour remplacer les missiles des sous-marins nucléaires de classe Ohio;

— 9,2 milliards de dollars pour le stockage et l'entretien de l'armement nucléaire, y compris les programmes pour prolonger le délai de service des ogives nucléaires.

Au total, il est prévu de dépenser près de 16 milliards de dollars en 2017 pour moderniser l'arsenal nucléaire militaire des USA. A terme, ces dépenses devraient considérablement augmenter.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Lire aussi:

Les USA poussent la Russie vers une nouvelle course aux armements
Macron avait chargé Sarkozy de transmettre une lettre secrète à Carlos Ghosn
Elle promène son chien et tombe sur un lionceau près de Perpignan – photo
Une histoire d’amour coûte la vie à un jeune Marocain
Tags:
armes nucléaires, budget militaire, armements, présidence américaine, Barack Obama, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik