Ecoutez Radio Sputnik
    les partisans de la Waffen SS

    A Riga défileront bientôt les partisans de la Waffen SS

    © AFP 2019 Ilmars Znotins
    Lu dans la presse
    URL courte
    Lenta.ru
    12832

    Dans la capitale lettone, le 16 mars est toujours une journée sensible: c'est le jour du défilé annuel des partisans de la Waffen SS - l'armée politique au service du régime nazi - ou, comme certains les appellent, des "combattants pour l'indépendance de la Lettonie".

    Lors de la Seconde Guerre mondiale, le commandement de Waffen SS avait formé deux divisions de grenadiers — la 15ème et la 19ème — sur le territoire letton. Le 16 mars 1944, ces troupes ont pour la première fois combattu l'armée soviétique qui avançait vers la rivière Velikaïa.

    Tout État a besoin de sa propre mythologie héroïque et la République de Lettonie, une fois reconstruite, a décidé de renier l'épisode soviétique de son histoire: cette période est actuellement présentée comme un cauchemar incessant pour le peuple letton. Le nouveau pouvoir a donc presque été obligé d'honorer les légionnaires qui avaient participé à la "lutte contre l'Union soviétique afin de prévenir la nouvelle occupation de la Lettonie et le génocide du peuple letton". Les historiens lettons n'ont ménagé aucun effort pour démontrer le caractère strictement militaire de la légion et prouver qu'elle n'était pas impliquée dans des opérations contre la population civile.

    Andreï Mamykine député letton du Parlement européen, connaît l'attitude de Bruxelles envers le défilé du 16 mars: "Les dirigeants de l'Union européenne sont mitigés. D'un côté ils en ont entendu parler, de l'autre ils estiment que tout se passe de manière très calme: des gens vont à l'église pour honorer la mémoire de leurs camarades défunts".

    "Le gouvernement affirme que les légionnaires espéraient sincèrement qu'Hitler octroierait l'indépendance aux Lettons après la guerre, explique le député. Mais est-ce que c'est vraiment sérieux? Notre ministère de la Défense souligne l'"expérience militaire unique" des membres de la Waffen SS. Les anciens légionnaires reçoivent des allocations de la part de l'État, dont restent privés non seulement les anciens combattants de l'armée soviétique, mais aussi les participants à la résistance antinazie "indépendante" — c'est-à-dire non-soviétique — de Konstantīns Čakste. Personne n'est contre les petits rassemblements de ces personnes âgées qui veulent honorer la mémoire de leurs camarades… mais je ne peux tout simplement pas accepter une célébration massive des légionnaires de la Waffen SS au centre de la capitale d'un pays membre de l'UE", continue le député européen.

    D'après lui, le gouvernement letton s'appuie sur des décisions des cours administratives adoptées il y a plus de dix ans, qui stipulent que l'interdiction des défilés en soutien aux légionnaires serait une "violation de la liberté d'expression des citoyens".

    Défilé annuel des partisans de la Waffen SS
    © Sputnik .
    Défilé annuel des partisans de la Waffen SS

    Lire aussi:

    Hollande et Merkel alliés des Waffen-SS !
    Lettonie: défilé d'ex-légionnaires de la Waffen SS dans la capitale
    Lettonie : marche des anciens légionnaires de la Waffen-SS
    Lettonie: les nationalistes veulent officialiser le Jour de la légion Waffen SS
    Tags:
    nazis, Waffen-SS, Riga, Lettonie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik