Ecoutez Radio Sputnik
    Les pèlerins musulmans posent pour un selfie. Image d'illustration

    Le monde arabe a aussi ses stars d'internet

    © AFP 2018 MOHAMMED AL-SHAIKH
    Lu dans la presse
    URL courte
    Lenta.ru
    1011

    L'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis ont leurs blogueurs stars, qui génèrent des millions de vues en parlant de sexe-djihad ou de la recherche du plaisir sur Facebook et Twitter.

    Mohamed al-Arifi

    Le cheikh Mohamed al-Arifi est considéré comme le blogueur le plus influent d'Arabie saoudite. Son compte Twitter compte 14,4 millions de followers, son profil Facebook 21 millions de fans et sa chaîne Telegram 31 000 souscripteurs. Al-Arifi est un orateur musulman dont les opinions sont parfois considérées comme extrémistes.

    On le considère notamment comme l'inspirateur idéologique du mouvement du "sexe-djihad". Ce phénomène a été évoqué pour la première fois en 2013, quand des jeunes femmes tunisiennes ont commencé à partir volontairement en Syrie sur les territoires contrôlés par les forces antigouvernementales pour offrir leurs services sexuels aux rebelles. Al-Arifi a édité une fatwa appelant les musulmanes sunnites à partir volontairement dans la zone du conflit pour satisfaire les besoins sexuels des rebelles qui combattent le régime de Bachar al-Assad.

    Al-Arifi justifie également la violence contre les femmes. Ces déclarations lui ont valu plusieurs arrestations et il est interdit de séjour en Suisse et en Grande-Bretagne pour propagande d'opinions extrémistes.

    Ahmad al-Shugairi

    Al-Shugairi s'est fait connaître il y a quelques années grâce à ses interventions à la télévision. Sans éducation religieuse, il est devenu l'un des principaux prédicateurs de l'islam à la télévision. 13 millions de personnes sont abonnées à ses comptes Facebook et Twitter, et 2 millions à son profil Instagram.

    Ce blogueur cherche à prouver qu'on peut être un bon musulman et profiter de la vie.

    Salman al-Awdah

    Salman al-Awdah a été condamné en 1994 à cinq ans de prison pour opinions extrémistes et activité antiétatique, après quoi il a suivi une "rééducation" pour changer complètement sa vision du monde. Son compte Twitter compte aujourd'hui 8 millions de followers et il a aussi 5 millions de fans sur Facebook et 1 million sur Instagram.

    Dans ses articles, al-Awdah appelle à l'amour et à la miséricorde. En 2007, pour l'anniversaire des attentats de New York, il a prononcé un discours condamnant l'activité d'Al-Qaïda. Le cheikh critique également les combattants de Daech.

    Le plus grand changement dans les opinions d'al-Awdah concerne les droits de la femme. Il a publiquement exprimé son attitude négative envers la polygamie, même si cette dernière est autorisée en Arabie saoudite, en appelant à épouser une seule femme.

    Nawal Al-Aïd

    Nawal Al-Aïd est la blogueuse saoudienne la plus populaire sur Twitter et fait partie des plus influentes prédicatrices musulmanes dans le pays.

    Hamdane ben Mohammed al-Maktoum

    Hamdane ben Mohammed Al Maktoum est le fils de l'émir de Dubaï et premier ministre des Émirats arabes unis, Mohammed ben Rachid al-Maktoum.

    Il partage sur Instagram ses nombreuses passions. Le prince aime la photo et donne souvent des conseils techniques en la matière. Il pratique également de nombreuses disciplines sportives actives, dont le saut en parachute, le snowboard, la plongée, le vélo et le cheval.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    Daech publie un guide pour terroristes débutants
    La réponse des internautes musulmans à l’appel de Daech
    Belgique: prison ferme pour quatre femmes membres de l'EI
    Tags:
    blogueurs, Internet, propagande, djihadisme, Facebook, Inc, Arabie Saoudite
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik