Ecoutez Radio Sputnik
    Vatican

    Au Vatican aussi, on se questionne sur les extraterrestres

    © Flickr/ Marco
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    11172
    S'abonner

    Cette semaine, l'Observatoire du Vatican (sous sa forme actuelle) souffle ses 125 bougies.

    Rattaché à la résidence d'été du Souverain pontife à Castel Gandolfo, il a rouvert le 14 mars 1891 après la bulle Ut mysticam du pape Léon XIII "pour réfuter les accusations permanentes selon lesquelles l'Église s'opposerait au progrès scientifique", rappelle L'Osservatore Romano, journal du Vatican. L'Observatoire avait vu le jour en 1579 à l'initiative du pape Grégoire XIII, plus connu comme l'initiateur du passage de l'Église catholique au calendrier grégorien.

    Récemment à Rome, la Commission de la culture auprès de la Chambre des députés italienne et le Conseil pontifical de la culture ont organisé un symposium à l'occasion du 400e anniversaire du premier procès de Galilée (1564- 1642) — accusé de promouvoir la théorie héliocentrique de Copernic. A l'époque, l'aspect astronomique en tant que tel était moins majeur que le problème de la détermination de la place centrale de l'homme. Cependant, selon le président actuel du Conseil pontifical Gianfranco Ravasi, "l'Église doit être reconnaissante envers Galilée d'avoir fait la différence entre la science et la foi". Les relations entre les deux sphères sont restées difficiles après lui, mais un dialogue s'est progressivement installé.

    Le directeur actuel de l'Observatoire du Vatican, le frère-jésuite Guy Consolmagno, en est un bon exemple. Détenteur d'une maîtrise des sciences de la Terre et des planètes obtenue en 1975 au MIT, ainsi que d'un doctorat à l'université de l'Arizona en 1978, il sera nommé à ce poste au Vatican par le pape François Ier en septembre 2015.

    L'Américain estime que l'existence de "frères d'esprit et d'âme" de l'homme est possible. Le pape François en a parlé également. A plusieurs reprises, aux questions des journalistes à ce sujet, il a répondu "honnêtement, je ne sais pas quoi dire", se référant au fait que la connaissance scientifique n'écartait toujours pas la possibilité de la vie d'autres êtres intelligents dans l'Univers. De plus, le pape François a déclaré qu'il était prêt à baptiser des extraterrestres s'ils venaient au Vatican.

    Lire aussi:

    Mère Teresa sera canonisée le 4 septembre
    Au nom du Monstre en spaghettis, je vous déclare mari et femme!
    Le pape François rencontre à Cuba le patriarche russe
    Vatican: une rencontre historique entre le pape et le patriarche orthodoxe Cyrille
    Tags:
    observatoire, extraterrestres, Vatican
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik