Ecoutez Radio Sputnik
    Les Belges réunis au centre de Bruxelles en hommage aux victimes

    Selon les USA, l'Europe est aussi sûre que le Congo et l'Ouganda

    © REUTERS/ Vincent Kessler
    Lu dans la presse
    URL courte
    Rossiïskaïa gazeta
    Attentats à Bruxelles (142)
    4714

    Après les attentats de Bruxelles qui ont coûté la vie à 34 personnes, le département d’État américain a averti la population des USA du danger des voyages sur le Vieux Continent et de l'éventualité de nouveaux attentats.

    Ce faisant, remarque la revue américaine Foreign Policy, le département d'Etat a "inclus l'Europe, principal allié des USA dans le monde, sur la même liste que des pays comme le Congo et l'Ouganda".

    "Des groupes terroristes continuent de planifier des attaques en Europe, qui pourraient avoir lieu pendant les événements sportifs, dans les transports en commun, sur les sites touristiques, dans des restaurants", annonce l'avertissement du département d'État, qui restera en vigueur jusqu'au 20 juin 2016.

    Le magazine constate qu'en règle générale, un tel verdict côté américain est une mauvaise nouvelle pour le secteur touristique du pays inscrit sur liste noire: ainsi, en octobre 2015, le ministère des Finances du Bangladesh avait mal réagi à l'inscription du pays dans les "zones à risque", insistant sur le fait qu'il ne méritait pas cette étiquette.

    Le département d'État avait déjà publié un avertissement similaire après les attentats de Paris fin 2015, qui ne concernait pas une région concrète mais avait un caractère global. Après cette annonce, selon Foreign Policy, le nombre de réservations de vols des USA vers Paris avait été divisé par deux. En 20 ans, il ne s'agit que de la seconde mise en garde des autorités américaines concernant des voyages en Europe.

    L'Europe fait partie des destinations les plus populaires parmi les citoyens américains. En 2015, près de 11,8 millions d'Américains se sont rendus dans les pays du Vieux Continent. Par ailleurs, les revenus générés par le tourisme, dans le contexte du ralentissement de la croissance économique, jouent un rôle important pour les États européens: ils représentaient en 2014 environ 3,4% du PIB des pays de la région, et le secteur touristique a contribué à réduire le taux de chômage.

    Dans ces conditions, indique la revue, "l'économie des pays de l'UE pourrait subir un nouveau grand coup dur, cette fois de la part des États-Unis".

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Dossier:
    Attentats à Bruxelles (142)

    Lire aussi:

    Attentats de Bruxelles: l'avenir de l'UE est en jeu
    Faut-il renforcer la sécurité à l'entrée des aéroports européens?
    Daech prépare de nouveaux attentats en Europe
    Les attentats de Paris et Bruxelles doivent servir de leçon
    Que faire en cas d'attentat? Conseils d'un vétéran des troupes d'élite russes
    Tags:
    attentat, Paris, Bangladesh, République démocratique du Congo (RDC), Ouganda, Europe, États-Unis, Bruxelles, Belgique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik