Lu dans la presse
URL courte
2441
S'abonner

Le portefeuille de commandes d'armes russes à l'étranger s'élève aujourd'hui à 50 milliards de dollars, vient d'annoncer le vice-directeur du Service fédéral russe pour la coopération militaire et technique Anatoli Pountchouk.

2% de cette somme totale, soit 1 milliard de dollars, est constituée par les commandes de l'Amérique latine.

"Les pays de la région sollicitent surtout nos hélicoptères", explique Anatoli Pountchouk, qui préside la délégation russe à l'exposition internationale du matériel militaire et aérospatial FIDAE-2016, qui s'ouvre mardi 29 mars dans la capitale du Chili, Santiago.

"La Russie considère l'Amérique latine comme l'un des marchés les plus prometteurs pour les produits militaires russes", souligne-t-il.

Et d'ajouter: "Aujourd'hui, le plus important partenaire de la Russie est le Venezuela, où l'on fournit d'importantes quantités d'armements et de matériel militaire de toute sorte. Le matériel russe, en particulier les hélicoptères, a été livré et est exploité actuellement au Brésil et au Pérou".

"Nous nourrissons l'espoir de voir s'intensifier la coopération militaire et technique avec l'Argentine et le Mexique. Ces deux pays ont besoin d'hélicoptères de bonne qualité et nous pouvons couvrir ces besoins. De plus, nous sommes prêts à coopérer avec les Argentins dans la production conjointe de matériel naval", a déclaré Anatoli Pountchouk.

Selon lui, l'exposition FIDAE "a toujours attiré l'attention de la Russie". "Bien que jusqu'à présent aucun contrat d'exportation n'ait été signé avec le Chili, nous continuerons un travail de promotion progressive", a-t-il conclu.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Lire aussi:

Poutine-Kirchner: la militarisation de l'Atlantique Sud est inadmissible
Un épidémiologiste croit savoir les causes de la mortalité plutôt faible du Covid-19 en Allemagne
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Christine Lagarde précise comment la crise va «changer profondément» les économies
Tags:
armes russes, FIDAE-2016, Pérou, Chili, Mexique, Amérique latine, Venezuela, Argentine, Brésil, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook