Ecoutez Radio Sputnik
    Boeing

    Boeing a des visées sur l'Iran

    © REUTERS / Robert Sorbo
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par Kommersant
    4210
    S'abonner

    C'est une première pour la compagnie américaine Boeing depuis la levée des sanctions économiques contre l'Iran: ses représentants viennent de mener des pourparlers avec des compagnies aériennes iraniennes pour une éventuelle commande d'avions de ligne et de services aéronautiques.

    Selon l'agence de presse iranienne IRNA, les interlocuteurs auraient notamment évoqué les modèles 737, 777 et 787 dont l'Iran a particulièrement besoin — la plupart des appareils exploités dans le pays ont été achetés il y a plus de 25 ans.

    L'agence iranienne souligne que pendant deux jours, les représentants de Boeing et des compagnies aériennes iraniennes — dont le principal opérateur Iran Air — ont évoqué le soutien logistique des avions exploités en Iran. D'après le secrétaire de l'Association iranienne des compagnies aériennes Maghsoud Asadi Samani, il était notamment question de fournir des pièces de rechange et d'autres services, y compris une assistance pour régler les questions relatives à la sécurité des vols. De plus, d'après Maghsoud Asadi Samani, Boeing a proposé de vendre à l'Iran ses modèles 737, 787 et 777. Les compagnies iraniennes "ont l'intention d'étudier cette proposition et de prendre une décision prenant en compte les intérêts commerciaux et nationaux du pays", indique l'agence.

    Selon Boeing, les représentants de la compagnie "ont évoqué la possibilité de vendre des avions de ligne et un service après-vente aux compagnies aériennes iraniennes approuvées par le gouvernement américain". Aucun accord officiel n'a pour autant été conclu à l'issue des négociations.

    L'Iran a besoin d'accroître et de renouveler son parc aérien civil. Sur les 250 avions de ligne à sa disposition, seuls 150 sont exploités à cause du manque de pièces de rechange — qui n'ont pas été livrées dans le pays pendant la période des sanctions. De plus, la plupart des avions iraniens ont été achetés il y a plus de 25 ans et les Boeings utilisés aujourd'hui en Iran ont été achetés avant la révolution islamique de 1979. C'est pourquoi, après la levée des sanctions occidentales décrétées en raison du programme nucléaire iranien, Téhéran a déclaré avoir l'intention d'acheter 400 avions, voire plus, dans les années à venir pour satisfaire la demande sur le marché des transports aériens. En janvier, l'Iran avait déjà annoncé la signature d'un accord avec Airbus Group impliquant l'achat de 118 avions de différents modèles pour un total de 27 milliards de dollars.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    Airbus pour l'Iran: Israël exprime ses préoccupations
    L'Iran recevra 114 Airbus d'ici fin juin
    Boeing invente le métal le plus léger au monde
    Boeing décroche des commandes pour 300 avions en Chine
    Tags:
    compagnie aérienne, avions, Iran Air, IRNA, Boeing, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik