Ecoutez Radio Sputnik
    Délégué permanent russe auprès de l'OTAN Alexandre Grouchko

    Otan-Russie: le dialogue reprend, sans percée

    © REUTERS / Francois Lenoir
    Lu dans la presse
    URL courte
    Kommersant
    Conseil Russie-OTAN (84)
    5324

    Mercredi, Bruxelles accueillait la première réunion du Conseil Otan-Russie au niveau des représentants permanents depuis 2014.

    Aucun accord notable n'a été conclu à l'issue de la réunion, mais, comme l'a noté le secrétaire général de l'Alliance Jens Stoltenberg, la discussion a été "ouverte et sérieuse".

    "Les visions des pays membres de l'Alliance et de la Russie divergent", a-t-il rappelé. Mais il a aussi noté que la longue discussion avait été "ouverte et sérieuse". Parmi les thèmes évoqués: la crise en Ukraine, les mesures pour réduire les risques et améliorer la transparence (par exemple sur les incidents visant des avions russes) et la situation en Afghanistan. Les interlocuteurs ont également abordé la question de la lutte contre le terrorisme. "D'autres rencontres pourraient être organisées mais aucune date n'a encore été fixée", a déclaré le secrétaire général de l'Otan à la sortie de la réunion.

    "La Russie et l'Otan n'ont pas encore d'agenda positif. La prochaine réunion du Conseil Otan-Russie n'a pas été programmée", a confirmé le représentant permanent de la Russie auprès de l'organisation, Alexandre Grouchko. D'après ce dernier, "la Russie ne ressent aucun inconfort à cause de l'absence de dialogue permanent avec l'Otan puisqu'elle entretient des contacts permanents avec ses pays membres".

    Le communiqué officiel du ministère russe des Affaires étrangères indique que la Russie continue de "voir le Conseil comme un canal utile pour les consultations entre notre pays et l'Otan sur les questions centrales de sécurité". En outre, les diplomates russes regrettent les nombreuses opportunités manquées après le gel, par les otaniens, de la coopération établie.

    Conseil Russie-Otan
    © AP Photo / Yves Herman
    Le Conseil Otan-Russie se réunissait pour la première fois depuis juin 2014, quand la situation dans le Donbass s'était significativement aggravée. En avril 2014 déjà, l'Alliance avait gelé toute coopération concrète avec Moscou après le rattachement de la Crimée à la Russie, qualifiant les actions de cette dernière d''agressives".

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Dossier:
    Conseil Russie-OTAN (84)

    Lire aussi:

    Moscou confirme une réunion du Conseil Russie-Otan "dans un avenir proche"
    Le Conseil Russie-Otan se tiendra dans deux semaines, selon Stoltenberg
    Une réunion du Conseil Russie-Otan est possible
    L'Otan ne veut pas d'une nouvelle "guerre froide" avec Moscou
    Tags:
    Conseil Russie-Otan, OTAN, Alexandre Grouchko, Jens Stoltenberg, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik