Lu dans la presse
URL courte
Par
0 21
S'abonner

Une équipe d'astronomes de l'université de Keele (Royaume-Uni) a découvert sept nouvelles planètes géantes.

Les nouveaux corps célestes ont été découverts par une analyse des données récoltées entre 2006 et 2012 par l'observatoire SuperWASP-South, en Afrique du Sud. Dans les années qui ont suivi, un groupe d'astronomes dirigés par Coel Hellier a procédé à des observations spectrographiques avant de confirmer les conclusions initiales: sept nouvelles planètes géantes tournant autour d'étoiles lointaines ont été identifiées. La masse de la plus petite d'entre elles, appelée WASP-139b, représente près de 38 fois celle de la Terre, et son rayon est presque neuf fois supérieur à celui de notre planète.

La plus grande des planètes découvertes est un "Jupiter chaud", appelé WASP-141b, dont plusieurs caractéristiques la font ressembler à la plus grosse planète du Système solaire. Des températures chaudes ont été enregistrées à sa surface, ce qui s'explique par la faible distance qui la sépare de son étoile. Sa masse est 2,7 fois plus importante que celle de Jupiter.

Selon Coel Hellier, les chercheurs se sont surtout intéressés à la planète WASP-140b dont l'orbite est très excentrique. Leur attention a également été attirée par WASP-131b — "une planète avec une densité très faible et une atmosphère "pelucheuse".

Lire aussi:

Une parade de planètes se produit dans le ciel
Science : des zombies «cosmiques» qui dévorent les planètes?
Noms de planètes: les votes sont ouverts!
Il n'existe pas de planètes habitables dans l'espace lointain (chercheurs)
Tags:
planète, science, espace
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook