Lu dans la presse
URL courte
Par
La Turquie abat un Su-24 russe (187)
12534
S'abonner

La Russie espère pouvoir accéder à la déposition d'Alparslan Çelik, le membre d'un groupe extrémiste turc qui vient d'assumer sa responsabilité dans le meurtre du pilote russe Oleg Pechkov en novembre 2015, a annoncé Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

"Nous voudrions obtenir la déposition détaillée et concrète de Çelik sur son rôle dans le meurtre du pilote russe, la chronologie des événements, les participants et les détails de l'incident appuyés par des faits, a-t-elle déclaré. Il faut le faire publiquement — comme il a initialement choisi de l'annoncer de la sorte — et en conformité avec la législation turque, c'est-à-dire en présentant une déposition appropriée qui serait transmise officiellement à la Russie par la partie turque".

La porte-parole a également commenté les informations sur des documents présentés comme des lettres d'Alparslan Çelik, que l'on peut trouver sur internet: "Nous avons seulement vu des messages indirects et non-officiels sur les réseaux sociaux. C'est pourquoi nous ne sommes pas en mesure d'y répondre".

La Turquie avait abattu un bombardier russe Su-24 dans le ciel syrien le 24 novembre 2015. L'équipage avait pu s'éjecter mais Oleg Pechkov, l'un des pilotes, avait été tué par des tirs venant du sol. Qui plus est, la partie turque ne s'était même pas officiellement excusée devant Moscou pour ses actions. Un mois après la mort tragique du pilote russe, le quotidien Hyrriet avait publié une interview d'Alparslan Çelik, membre du groupe néonazi Les loups gris, qui se vantait du meurtre d'Oleg Pechkov. La police turque a arrêté Alparslan Çelik dans un restaurant de la ville d'Izmir le 31 mars 2016.

Dossier:
La Turquie abat un Su-24 russe (187)

Lire aussi:

Des chasseurs turcs violent l'espace aérien grec
Ankara veut renouer avec Moscou, mais refuse de présenter ses excuses
Attaque turque contre un Su-24 russe: réaction "totalement disproportionnée"
Russie-Turquie: nouvelle réalité & perspectives
Tags:
crash d'avion, Su-24, Alparslan Çelik, Oleg Pechkov, Turquie, Russie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook