Lu dans la presse
URL courte
Par
38767
S'abonner

Le char russe T-90 a fait exploser la blogosphère après avoir résisté à la frappe d'un missile américain antichar TOW en Syrie.

Le T-90 a été conçu au milieu des années 1980 pour devenir l'un des chars de combat principaux de l'armée russe. Ses concepteurs ont mis l'accent sur ses capacités défensives.

Un "rideau" de protection

La défense du char est assurée par un système de contremesures optiques et électroniques nommé Chtora (ou "rideau"). Lors d'un tir de missile radioguidé, ce système émet des signaux équivalents pour détourner l'engin explosif. Si le missile utilise un guidage laser, Chtora informe l'équipage dès qu'il le détecte avant de tirer un projectile aérosol — indépendamment ou sur commande. Le char est ainsi couvert d'un nuage affaiblissant et déformant la marque laser sur le blindage, brouillant ainsi le guidage du missile. Ce même nuage peut également faire écran de fumée pour cacher le char.

Un canon multifonctions

Les chars soviétiques en images
© Sputnik . Ramil Sitdikov
L'arme principale du T-90 est son canon lisse de 125mm 2A46M. Il est capable de tirer quatre types d'obus: antiblindage, sous-calibre, à charge creuse et à charge brisante — ce dernier projectile est muni d'un système d'explosion à distance permettant de le faire éclater à n'importe quel point de sa trajectoire. Le canon peut également tirer des missiles guidés antichars Refleks et Kobra, et son angle de tir lui permet aussi de cibler des hélicoptères.

Sur le théâtre des opérations

Les T-90 ont été spécialement sélectionnés pour assurer la défense de la base aérienne russe de Khmeimim en Syrie. Selon les experts, ce char est idéal pour protéger un site stationnaire dans le climat désertique. Sa défense impénétrable, son viseur thermique intégré au système de pointage, son large éventail d'armes diversifiées… tout cela transforme le char en obstacle insurmontable. Peut-être qu'il constitue même la raison pour laquelle la base russe n'a subi aucune attaque?

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Lire aussi:

Un T-90 syrien résiste à une frappe de missile antichar US
Le mini-char robotique russe Uran-9, une arme du futur
Le char russe Armata bientôt sans pilote?
Le Kremlin ouvre ses portes au "Tsar des chars"
Tags:
char, T-90, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook