Ecoutez Radio Sputnik
    Pétition. Image d'illustration

    Top 7 des pétitions les plus improbables au président ukrainien

    © Flickr/ lanqui Doodle
    Lu dans la presse
    URL courte
    15141
    S'abonner

    Même si elle a été lancée il y a moins d'un an, la rubrique "pétitions" du site du président ukrainien, ouverte à tous, a déjà reçu son lot de propositions étranges.

    Certaines d'entre elles réunissent moins de 1.000 voix, mais d'autres dépassent les 25.000 signatures en trois mois – précisément le chiffre à atteindre pour que la pétition soit examinée par le chef de l’État.

    Le site a sélectionné les requêtes les plus absurdes adressées à Petro Porochenko depuis le lancement de ce service en ligne.

    "Inonder Taganrog" et "transformer Crimée en île"

    Certains avancent des propositions très radicales, à contre-courant de l'histoire et de la nature. Un Ukrainien a notamment proposé en mars de détourner le fleuve Dniepr de manière à ce qu'il se jette dans la mer d'Azov. L'auteur de la pétition voudrait ainsi inonder Taganrog, russe, et détruire les îles et barrages artificiels du détroit de Kertch.

    Début mai, d'autres ont proposé de transformer la Crimée en île en la séparant du territoire ukrainien "par un canal artificiel en travers de l'isthme" pour durcir le blocus imposé par le gouvernement.

    Prélever une taxe pour le passage des satellites russes

    Certains citoyens suggèrent au président ukrainien des idées pour gagner de l'argent et nuire à la Russie. Selon eux, il faudrait faire payer le survol du territoire ukrainien par les satellites russes. Si Moscou refusait de payer, Kiev aurait le droit de saisir les satellites et de les "détruire comme des objets de contrebande". Toutefois, on ne précise pas comment les autorités devraient procéder.

    Forcer les trains russes à faire demi-tour

    Ce n'est pas le cas pour la proposition de faire faire demi-tour aux trains en provenance de Russie. Son auteur suggère en effet une solution technique: "Inverser la masse sur les rails et le fil de contact à la frontière russo-ukrainienne" pour "provoquer un fonctionnement en marche-arrière des moteurs électriques des trains arrivant de Russie en Ukraine".

    Interdire le gaz naturel

    De toute évidence, avec l'arrivée de la saison chaude, certains Ukrainiens oublient les questions ménagères et proposent des mesures qui ne seraient pas réjouissantes en hiver. Pas de gaz — pas de problème, pensent les Ukrainiens qui ont soutenu la pétition de mai sur l'interdiction de ce combustible dans le pays.

    Nommer Timochenko ambassadrice au Honduras

    Il ne faut pas croire que les auteurs des pétitions s'intéressent seulement à la politique nationale et à l'économie. Ils attachent également de l'importance à la politique étrangère. L'an dernier, il a été proposé de nommer la chef du parti Patrie et ex-première ministre Ioulia Timochenko ambassadrice du pays au Honduras. La pétition a eu un immense succès et a réussi à réunir les 25.000 signatures nécessaires. Porochenko a examiné la requête mais n'a pas souhaité envoyer Timochenko au Honduras, déclarant que l'établissement d'une représentation diplomatique dans ce pays avec un ambassadeur n'était pas nécessaire à l'heure actuelle.

    Légaliser les pots-de-vin

    Certains Ukrainiens, fatigués de la corruption, ont préconisé de légaliser les pots-de-vin, à défaut de pouvoir les éradiquer.

    Faire porter aux dirigeants du pays des costumes jaune-et-bleu

    Les citoyens sont également préoccupés par l'image de leurs dirigeants. L'auteur d'une pétition a suggéré de "contraindre le président et les ministres à porter uniquement des costumes jaune-et-bleu" — les couleurs du drapeau ukrainien. L'auteur de cette idée n'a pas pour autant précisé pour quelle raison il fallait imposer une telle tenue aux dirigeants du pays.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    Arrêter des satellites? Rien n'est impossible pour l'Ukraine!
    La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe
    L'Ukraine pourrait remplacer le rouble par... la livre sterling
    Un député ukrainien appelle Kiev à se doter de l'arme nucléaire
    Tags:
    île, pétition, Ioulia Tymochenko, détroit de Kertch, Honduras, Crimée, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik