Ecoutez Radio Sputnik
    la guerre de Troie

    Une "Première guerre mondiale" il y a 3.200 ans?

    © Photo. capture d`écraine:Youtube
    Lu dans la presse
    URL courte
    Moïaplaneta.ru
    42787127

    Certains chercheurs suisses pensent que la guerre de Troie fut bien plus importante que ne l'écrivait Homère et que cet épisode pourrait être l'acte final d'une "Guerre mondiale zéro".

    Selon leur hypothèse — controversée — ce conflit remontant à près de 3.200 ans a eu pour le monde antique un impact comparable à celui des deux dernières guerres mondiales pour le monde contemporain, rapporte le New Scientist.

    D'après les chercheurs, les Louvites — une ancienne nation pratiquement oubliée de nos jours — seraient à l'origine du conflit.

    Au IIe millénaire av. J.-C. plusieurs civilisations cohabitaient en Méditerranée orientale, notamment les Égyptiens et les Hittites. Elles se sont toutes effondrées en un peu plus d'une génération — et les archéologues n'arrivent pas à tomber d'accord sur les causes de ce phénomène.

    Le Suisse Eberhard Zangger, responsable de recherche sur les Louvites, pense qu'il s'agissait d'une ethnie proche des Hittites — et selon certains un ancêtre des Arméniens — qui a joué un rôle décisif dans les changements géopolitiques de l'époque.

    Les Louvites habitaient essentiellement en Anatolie occidentale (la moitié occidentale de la partie asiatique de la Turquie actuelle), une région très riche en minéraux et en minerai de fer, ce qui témoigne de son importance dans l'Antiquité.

    Selon les textes des Hittites, les tribus louvites formaient parfois de puissantes coalitions pour attaquer les empires voisins. Zangger pense que ce fut également le cas il y a 3.200 ans, et que les Louvites ont attaqué et anéanti l'empire des Hittites.

    Peu de temps après, les chroniques égyptiennes ont enregistré une puissante attaque des "hommes de la mer". Ces derniers, affirme Zangger, sont certainement des Louvites qui, après les Hittites, ont décidé de détruire le nouvel empire égyptien.

    Entre temps, estime le chercheur, les représentants de la civilisation mycénienne n'ont pas attendu que les Louvites viennent les chercher et ont organisé leur propre Entente. Ils ont traversé la mer d'Égée et attaqué les villes cruciales des Louvites, dont aurait fait partie Troie. Selon l'expert, ce sont ces événements qui seraient à la base, sous une forme modifiée, de l'Iliade d'Homère.

    Selon la théorie, de retour en Grèce les Mycènes se seraient retrouvés en pleine guerre civile. "Il est possible de percevoir les échos de ce conflit intérieur dans la dernière partie de l'Odyssée", explique Zangger.

    Lire aussi:

    Les artéfacts les plus troublants du monde
    Egypte: de nouveaux mystères antiques dévoilés?
    Un historien dévoile l'histoire cachée de l'Ukraine antique
    L'EI fait exploser l'Arc de triomphe à Palmyre
    Tags:
    antiquité, histoire, guerre, Grèce
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik