Ecoutez Radio Sputnik
    Schéma du VIH

    Nouveau pas de géant vers la guérison du VIH

    © Wikipedia/ M.Komorniczak
    Lu dans la presse
    URL courte
    Ridus le journal en ligne
    14987215

    Des scientifiques américains viennent d'accomplir une grande avancée dans la recherche sur le VIH: ils ont extrait du génome de cobayes le segment d'ADN correspondant à ce virus sans aucune conséquence négative.

    Les biologistes moléculaires de l'université Temple aux USA sont parvenus à modifier le génome de leurs cobayes en découpant le segment d'ADN appartenant au virus de l'immunodéficience humaine (VIH).

    Il y a plusieurs années déjà, un groupe de chercheurs dirigé par Kamel Khalili avait développé la technologie permettant d'identifier les virus qui s'infiltraient dans les cellules du génome. Les scientifiques avaient réussi à l'époque à illustrer visuellement l'efficacité du nouveau système baptisé CRISPR/Cas9.

    Ce dernier, élaboré sur la base de la défense antivirus des cellules, est capable d'identifier les parties "inutiles" de l'ADN et d'éliminer tout le contenu en excès d'une cellule sans l'endommager.

    Les chercheurs ont découvert qu'initialement, le génome des cellules atteintes en général par le virus de l'immunodéficience — les lymphocytes T — contenait quatre inclusions virales: toutes ont été détruites grâce au nouveau système.

    Jusqu'à présent, de telles expériences étaient menées uniquement avec des organismes inertes.

    Cette fois, les biologistes moléculaires ont réussi pour la première fois à extraire le VIH d'un génome infecté chez des rats et des souris.

    Les scientifiques ont l'intention de poursuivre leur étude pour découvrir si ce système serait efficace pour soigner un organisme vivant au stade initial ou à toutes les étapes d'évolution de la maladie.

    Les scientifiques affirment même que les résultats de leur expérience pourraient être utilisés pour soigner les individus infectés par le VIH.

    D'après l'Onu, on compte à l'heure actuelle 36,9 millions de personnes atteintes du VIH dans le monde, dont 17 millions l'ignorent.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    Les microbiologistes allemands ont-ils réussi à vaincre le virus du sida?
    La régénération des organes est-elle possible chez l’homme?
    De l’ADN ancien révèle un croisement entre différentes espèces humaines
    Tags:
    sida, ADN, santé, maladies, biologie, chercheurs, science, VIH, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik