Ecoutez Radio Sputnik
    heureuse grand-mère

    Comment devenir centenaire

    © Flickr/ Alex Santos Silva
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    689
    S'abonner

    Désormais, les chercheurs d'Harvard savent exactement comment vivre jusqu'à cent ans.

    Pendant soixante-dix ans et demi ils ont suivi un groupe de plus de 600 personnes pour découvrir le secret d'une vie heureuse, longue et en bonne santé. Il s'agit de la plus longue étude en la matière, et elle n'est pas encore terminée.

    Les participants à cette expérience étaient très jeunes au départ et ont aujourd'hui entre 80 et plus de 90 ans. Pendant de longues années ils ont remplis des questionnaires sur la santé, l'humeur et les circonstances de la vie. Les chercheurs ont fait des centaines d'analyses de sang, d'encéphalogrammes, ils ont interrogé les amis et les proches des personnes suivies.

    Continuez les études

    Quand les étudiants se préparent pour un examen, ils pensent se trouver dans un état de stress profond. Mais ce n'est pas le cas en réalité — c'est tout le contraire. Les scientifiques ont établi que ceux qui avaient fait les études supérieures avaient une espérance de vie supérieure de 6% par rapport à ceux qui s'étaient arrêtés après l'école. Les experts ont conclu: le manque d'éducation peut en moyenne réduire la vie de 10 ans. Et ils préconisent de poursuivre les études même en âge avancé pour protéger le cerveau des processus de dégénérescence.

    Dites non au tabac

    Tout le monde sait déjà que le tabac est néfaste. Il est donc inutile de répéter pourquoi. Et l'expérience des scientifiques d'Harvard l'a prouvé une fois de plus: la cigarette est l'une des deux principales causes des maladies ou des morts précoces de leurs sujets.

    La vérité n'est pas dans le vin

    La principale raison des décès précoces et de diverses maladies est l'abus d'alcool. La consommation de boissons alcoolisées a été la cause de 57% des divorces parmi les sujets suivis.

    Bouger, c'est la vie

    On sait que le sport est très important et qu'il faut rester en forme en cherchant à ne pas dépasser les limites des indices pondéraux considérés comme normaux. L'expérience a révélé: l'état de santé à l'âge de 50-60 ans était effectivement lié à la volonté de l'individu de faire du sport à 18 ans, mais ne garantissait pas du tout sa bonne santé. La passion pour le sport dans la jeunesse ne garantit pas une bonne santé en âge avancé.

    Mais pourquoi les chercheurs ont-ils décidé alors que le sport et la bonne condition physique avaient un impact sur la durée de la vie et le niveau de bonheur? C'est tout le charme des recherches à long terme: les auteurs n'ont probablement pas compris la raison exacte de cette corrélation, mais le plus important est que le lien a été établi.

    Être philosophe

    Les chercheurs ont reconnu que la capacité de s'adapter aux circonstances désagréables et difficiles était très importante pour une longue vie en bonne santé.

    Et inversement: si à un certain âge l'individu n'apprenait pas à "renaître de ses cendres" après un nouveau coup du destin, il est susceptible de sombrer dans la dépression, l'alcool et le tabac.

    La famille est primordiale

    "La seule chose qui est importante dans la vie, c'est les relations avec les autres. Le bonheur, c'est l'amour. Et point", expliquent les experts.

    Les participants à l'étude qui ont eu la chance d'avoir une famille qui s'aime et des relations heureuses ont vécu plus sur les autres et étaient en meilleure santé en âge avancé.

     

    Lire aussi:

    Le Brésil va choisir sa mamie "Bumbum"
    Japon: toujours plus de vieux, toujours moins de jeunes
    Les époux âgés peuvent se transmettre leur dépression
    Les roux vieillissent-ils moins vite que les autres?
    Tags:
    secret, vie, vieillesse, santé
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik