Lu dans la presse
URL courte
Par
Fusillade en Floride (41)
5112
S'abonner

La tragédie d'Orlando et l'assassinat de policiers en France poussent les experts à penser que les organisations terroristes islamiques utilisent de plus en plus des "loups solitaires" pour commettre des attentats dans les pays bien protégés de l'Occident.

Le meurtre de 49 personnes à Orlando et d'un couple de policiers à Paris n'a pas été commis le même jour, et leurs circonstances sont très différentes. Concernant le meurtrier d'Orlando, on dit que ses doutes à propos de sa propre orientation sexuelle pourraient avoir déclenché la tragédie dans la discothèque gay Pulse. Quant au meurtrier de Paris, on disait au départ qu'il aurait pu être l'exécutant d'un ordre direct du groupe Etat islamique (Daech), mais cette information ne s'est pas confirmée. Néanmoins, quelles que soient les différences entre ces deux événements à première vue, elles ont poussé les experts à revenir sur un thème qu'on croyait clos en mars 2016 par le magazine Foreign Policy, qui annonçait la fin de l'ère de terroristes "indépendants" inspirés par Daech, également appelés loups solitaires. Or, cette époque ne semble pas terminée. De plus, il existe des signes directs et indirects qui montrent que confronté à des échecs en Syrie et en Irak et à des mesures de sécurité renforcées dans les pays occidentaux, qui pensent être les cibles les plus plausibles des terroristes, Daech parie sur les "loups solitaires" en tant que moyen très efficace et relativement bon marché d'attaquer l'ennemi.

En outre, il s'avère qu'aux USA, Daech utilise depuis longtemps cette méthode précise pour harceler l'adversaire. Une méthode lente, mais efficace. Le flux régulier de vidéos et d'actualités spécialement choisies radicalise des individus qui semblaient inoffensifs et pas du tout enclins à la violence. En 2009, il s'agissait d'un psychiatre militaire qui avait tué 13 personnes sur une base militaire du Texas. En décembre 2015, un couple de San Bernardino a massacré 14 personnes. Aujourd'hui, un agent de sécurité privé bien plus agressif a ouvert le feu dans un bar gay dont il était un client régulier. Et il s'avérait à chaque fois que les attentats (c'est ainsi que les autorités américaines qualifient ces actes) étaient liés aux mouvements terroristes islamiques auxquels les assassins avaient prêté allégeance. Quant à l'homicide de Paris, le coupable a directement avoué suivre des directives de Daech pour commettre des attaques isolées et inattendues contre l'ennemi.

Les "loups solitaires" sont plus dangereux que les terroristes traditionnels. Ils peuvent recevoir ou non des ordres de l'étranger ou de représentants connus des terroristes. Ils peuvent recevoir ou non une aide financière et logistique. Ils peuvent informer ou non de leurs actions ceux à qui ils ont prêté serment. Et le plus dangereux est que contrairement aux attentats "professionnels" bien planifiés, qu'il est impossible de reproduire pour des "amateurs", les forfaits des loups solitaires sont faciles à imiter et à exécuter.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Dossier:
Fusillade en Floride (41)

Lire aussi:

L'Etat islamique (2014)
Des attentats imminents attendent-ils la Belgique?
Un jeune terroriste présumé mis en examen en France
Un Anonymous trolle des Twitters de Daech avec du porno gay
Tags:
attentat, terrorisme, Etat islamique, Orlando, Occident, France, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook