Lu dans la presse
URL courte
Par
661959
S'abonner

Les militaires syriens ont utilisé les nouveaux obus guidés russes Krasnopol contre les terroristes.

En raison du conflit qui la secoue depuis plusieurs années, la Syrie est devenue un polygone d'essai pour un grand nombre d'armes russes de haute précision. L'artillerie faisait encore exception jusqu'à récemment, quand l'armée gouvernementale a utilisé des obus guidés de 152 mm Krasnopol pour attaquer les positions des djihadistes.

Ces munitions ont l'avantage de pouvoir être tirées par des armes d'ancienne génération — en l'occurrence les obusiers soviétiques D-20 datant de 1947. L'objectif est pointé par un laser inclus dans le lot des munitions et en phase finale de vol, l'ogive autoguidée du Krasnopol suit le pointage laser et se dirige grâce à des ailerons aérodynamiques télescopiques. Le taux de précision est de 90%.

La portée des versions modernes du Krasnopol est de 30 km. Les munitions sont fabriquées aussi bien pour le calibre russe 152 mm que pour les normes de l'Otan 155 mm — achetées par l'Inde et la Chine, qui fabrique également des munitions sous licence. Une version du Krasnopol fonctionne également avec un guidage par satellite. Elle est utilisée par le tout nouveau obusier russe Koalitsia-SV.

 

Lire aussi:

Des Su-34 russes frappent Daech en Syrie depuis l'Iran
Premières frappes de l'aviation russe contre Daech depuis l'Iran (Vidéo)
Syrie: une entente Washington-Moscou bloquée par le Pentagone et la CIA
Le ministre russe de la Défense désigne les terroristes-kamikazes les plus dangereux
Tags:
test, armée, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook