Lu dans la presse
URL courte
5131
S'abonner

Des astrophysiciens de l'université d'Adélaïde (Australie) affirment, calculs à l'appui, que les anciens cercles de pierre qui s'élèvent encore aujourd'hui en Écosse ont eu une vocation astronomique.

En écossais, ces grands cercles de pierre portent le nom de "cromlechs".

Les chercheurs ont étudié les plus anciens édifices, les grands cercles mégalithiques de Callanish (Calanais) et Stenness situés sur les îles Lewis et Orcades, érigés 500 ans plus tôt que le célèbre Stonehenge. Les scientifiques ont utilisé des technologies 2D et 3D pour calculer la position des étoiles et des planètes à l'époque, après quoi ils ont comparé les données obtenues avec la structure des constructions de pierre.

Au final, ils ont prouvé que les grands cercles de pierre reflétaient l'emplacement et les déplacements du Soleil et de la Lune il y a 5 000 ans.

 

 

 

Lire aussi:

Les astrophysiciens ont « perdu » la matière noire de la Voie Lactée
Nobel: trois astrophysiciens récompensés
Société américaine d'astronomie: deux astrophysiciens russes lauréats du prix Bruno Rossi
La matière sombre sous la loupe d'astrophysiciens russes et italiens
Tags:
Stonehenge, Écosse
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook