Ecoutez Radio Sputnik
    Les bombardiers stratégiques russes Tu-22M3

    Une arme stratosphérique de pointe pour les bombardiers russes

    © Sputnik . Ministère russe de la Défense
    Lu dans la presse
    URL courte
    Izvestia
    Nouvelles armes russes (134)
    23712

    Les bombardiers stratégiques russes Tu-22M3 terminent actuellement les essais d'une nouvelle arme stratosphérique pouvant frapper des cibles à une distance de 1 000 kilomètres.

    L'arsenal des bombardiers stratégiques russes Tu-22M3 sera bientôt complété par les nouveaux missiles de croisière H-32, pratiquement invincibles face aux systèmes de défense antiaérienne et aux intercepteurs de l'ennemi. Suite à son lancement par un avion, cette arme conçue par l'entreprise Radouga atteint la stratosphère à une altitude de près de 40 000 mètres pour piquer ensuite vers sa cible.

    D'après le site MilitaryRussia, ce missile de croisière sophistiqué est tout d'abord destiné à "détruire des navires, des stations radar, ainsi que des ponts, des bases militaires et des centrales électriques".

    Après son lancement depuis un Tu-22M3, le missile atteint une altitude de 40 kilomètres, prend une direction horizontale, se rapproche de sa cible et pique sur cette dernière, poursuit-il. Comme le missile H-32 est muni d'un système de navigation inertielle et d'un système de guidage radar, sa précision est très élevée et ne dépend pas des données GPS/GLONASS. D'après nos estimations, il peut frapper sa cible à une distance de près de 1 000 kilomètres et atteindre une vitesse de plus de 5 000 km/h. Une telle combinaison de vitesse et de trajectoire rend cette arme pratiquement invincible face aux missiles antiaériens et aux chasseurs de l'ennemi.

    Ce nouveau missile de croisière représente une évolution par rapport aux H-22, qui étaient jusqu'à présent l'arme principale des bombardiers supersoniques Tu-22M3 et Tu-22M2 (une version plus ancienne qui a déjà été retirée du service).

    La conception du H-32 a commencé au début des années 1990 et les premiers lancements d'essai ont eu lieu au milieu des années 2000. C'est à l'été 2013 que tout le monde a vu pour la première fois des photos prises à l'aérodrome de l'institut de recherche de Joukovski montrant un Tu-22M3 effectuant un vol d'essai avec des répliques de missiles H-32.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Dossier:
    Nouvelles armes russes (134)

    Lire aussi:

    La Russie lance le développement d'un bombardier stratégique stratosphérique
    Les événements militaires et spatiaux les plus attendus en Russie en 2016
    La Russie veut faire décoller ses fusées depuis des avions
    Le bombardier russe Su-34 fait ses preuves en Syrie
    Tags:
    missiles, bombardier, Tupolev Tu-22M (bombardier), Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik