Ecoutez Radio Sputnik
    nuTonomy

    Les premiers taxis sans chauffeur à Singapour

    © AP Photo/ Yong Teck Lim
    Lu dans la presse
    URL courte
    Nezavissimaïa gazeta
    245073

    La société nuTonomy a lancé jeudi les essais de ses taxis sans chauffeur transportant de vrais passagers. La direction de l'entreprise souligne qu'il s'agit d'une "première mondiale", à laquelle les autorités singapouriennes ont donné leur feu vert.

    Au total, nuTonomy a envoyé six véhicules électriques créés sur la base des Renault ZOE et des Mitsubishi i MiEV. Actuellement, leurs déplacements sont limités à un seul quartier au nord de la ville d'une surface de 6,5 kilomètres carrés, et ils ne peuvent s'arrêter qu'à des points fixés.

    Les véhicules sont équipés d'un logiciel autonome, de deux caméras frontales visant à identifier des obstacles et de six Lidars qui permettent d'obtenir et d'analyser des informations sur des objets éloignés à l'aide de lasers.

    Deux autres personnes sont encore présentes dans la voiture en plus des passagers: un chauffeur, toujours prêt à prendre les commandes, et un ingénieur qui surveille les ordinateurs du taxi.

    Pour le moment les trajets sont gratuits, et des dizaines de volontaires ont exprimé leur envie de prendre part aux essais le jour du lancement du projet. La société estime que dans les mois à venir, le nombre de passagers de ses taxis sans chauffeur pourrait atteindre plusieurs milliers de personnes.

    D'après Doug Parker, responsable des opérations de l'entreprise, nuTonomy envisage de réduire le parc automobile de Singapour de 900 000 à 300 000 voitures grâce aux taxis sans chauffeur.

    "Si vous avez la possibilité de mettre tellement de voitures hors des rues, cela offre beaucoup d'opportunités, poursuit-il. Vous pouvez créer des routes plus étroites et des parkings moins importants. A mon avis, cela pourrait changer les relations entre l'homme et la ville dans le futur".

    La société envisage de créer un parc plein format de véhicules sans chauffeur d'ici 2018. Qui plus est, nuTonomy négocie des tests similaires dans des villes américaines, européennes et asiatiques.

    Lire aussi:

    Taxi, suivez ce Pokémon! Un nouveau service voit le jour à Singapour
    Le rêve de ce chauffeur de taxi réalisé grâce à une passagère
    Un chauffeur VTC interpellé près de Paris
    Uber-médecine: ce que les docteurs peuvent emprunter aux chauffeurs de taxi
    Tags:
    technologies, taxi, Singapour
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik