Ecoutez Radio Sputnik
    champ magnétique

    En Russie, le réseau téléphonique sert aussi de radar antiaérien

    © Flickr/ NASA Goddard Space Flight Center
    Lu dans la presse
    URL courte
    Izvestia
    Technologies Made in Russia (101)
    165784690

    Les spécialistes russes viennent de présenter Roubej, leur nouveau système permettant d'identifier les appareils volants grâce aux variations du champ magnétique du réseau GSM utilisé pour la téléphonie mobile.

    Grâce à cette technologie, il est désormais possible d'utiliser les tours GSM afin d'identifier des drones, des missiles de croisière ou encore de petits avions volant à basse altitude.
    D'après Igor Kozlov, directeur général de la société Roselektronika, "Roubej est un système innovant permettant de multiplier les capacités du réseau antiaérien et antimissile russe sur tout le territoire du pays sans investissements considérables".

    Le principe est assez simple: le fonctionnement d'un réseau GSM se base sur un échange constant de signaux entre les émetteurs et les transmetteurs installés sur les tours, créant ainsi un champ électromagnétique stable.

    Par conséquent, quand un objet métallique apparaît au sein de ce champ, les équipements des stations GSM enregistrent immédiatement un changement. L'analyse des signaux des stations ayant enregistré des changements du champ permet donc à Roubej d'identifier les coordonnées de cet objet et sa position dans l'espace.

    Après avoir trouve la cible et identifié sa classe — un avion, un hélicoptère, un missile ou un objet naturel — Roubej transmet ces données au centre de collecte d'informations via les réseaux GSM. Par exemple, au Centre national de Défense auprès du ministère de la Défense ou au centre de commandement de DCA des forces aérospatiales.

    Selon Ilia Koubatski, ingénieur en chef de Roselektronika, Roubej apporte aux tours GSM des qualités inédites: elle peuvent désormais non seulement transmettre des communications mais aussi identifier des objets dans leur zone de couverture. Qui plus est, ce système est considérablement moins coûteux que des stations radar et d'identification de cibles aériennes qui font partie des systèmes antiaériens et antimissiles.

    Dossier:
    Technologies Made in Russia (101)

    Lire aussi:

    Le Pentagone développe une arme laser contre les missiles hypersoniques
    La stratégie US rapproche Moscou et Pékin dans le domaine antimissile
    Pyongyang accuse les USA de planifier une frappe nucléaire préventive
    L'armée américaine dit avoir détecté deux missiles nord-coréens

    Lire aussi:

    La Russie modifie l’emplacement de ses missiles S-300 et S-400
    Ces armes russes capables de contrecarrer les projets du Pentagone
    Quelles sont les capacités des ABM stratégiques russe?
    Tags:
    technologies russes, champ magnétique, défense antiaérienne, défense, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik