Lu dans la presse
URL courte
Par
528
S'abonner

Le service britannique de renseignement extérieur MI6 compte recruter mille nouveaux collaborateurs pour parer les menaces émanant de l'organisation terroriste Daech (ou État islamique, interdite sur le territoire russe).

Le plan prévoit que le MI6 emploie 3 500 agents d'ici 2020 — une augmentation est similaire à l'agrandissement du MI5 après l'attentat de Londres le 7 juillet 2005.

Cette mesure est nécessaire pour parvenir à traiter l'immense flux d'informations numériques utilisées par les renseignements pour identifier les intermédiaires et les menaces.

La principale tâche des analystes consistera à déterminer des « empreintes numériques » permettant de suivre des utilisateurs d'internet, des téléphones portables et des ordinateurs.

Les dirigeants des renseignements s'efforcent d'attirer le plus grand nombre possible de femmes et de représentants de minorités ethniques pour se débarrasser de son « image masculine blanche » et refléter la diversité de la population britannique.

Plus tôt, le gouvernement britannique avait déclaré vouloir investir 2,5 millions de livres pour protéger les églises contre les terroristes en installant des caméras de surveillance, un système de contrôle du blocage des portes et des alarmes.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Lire aussi:

Une espionne russe fait du bruit au sein du Daech
Guerre des enfants: 250.000 mineurs recrutés par des groupes armés dans le monde
Jeux d’espions: Quels services de renseignement domineront les enjeux de l’avenir?
Le principal recruteur de terroristes pour l'Europe identifié
Tags:
lutte antiterroriste, renseignement, MI5, Etat islamique, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook