Lu dans la presse
URL courte
Par
7251
S'abonner

L'injection d'eau dans les puits industriels du Texas, qui permet d'extraire le pétrole de schiste, provoque des séismes dans la région. Ces conclusions d'un groupe de sismologues américains ont été publiées par le magazine Science.

Depuis 2008, l'activité sismique s'est accrue dans la région centrale des États-Unis. Les scientifiques associent ce phénomène à l'injection d'eau dans les puits pétroliers et gaziers, ce qui fait augmenter le niveau de pression hydrodynamique dans les pores du sol. Résultat: un accroissement de l'impact sur les failles dans les roches, qui entraîne également l'élévation de la surface terrestre observable par satellite.

Les sismologues ont étudié méticuleusement le lien entre l'évolution de la pression de couche et l'activité sismique observée à l'Est du Texas. Ils ont évalué les changements en surface de plusieurs puits situés à 15 km les uns des autres. Des observations satellites ont été effectuées en 2007, en 2010 et en 2014.

Un puits de forage de gaz de schiste du  géant pétrolier américain Chevron en Pologne
© AFP 2020 JANEK SKARZYNSKI
Les résultats ont confirmé que les séismes tels que le tremblement de terre d'une magnitude de 4,8 sur l'échelle de Richter qui a eu lieu au Texas en 2014 ont été provoqués par l'injection d'eau. D'après les chercheurs, l'utilisation des satellites pour suivre l'impact de l'extraction d'hydrocarbures pourrait améliorer la précision des prévisions de secousses souterraines provoquées par l'homme.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Lire aussi:

Aux Etats-Unis, des scientifiques redoutent le "Big One"
Sous les USA, la croûte terrestre se sépare du manteau supérieur
L'industrie pétrolière US toujours en attente d'un miracle
Le géant américain du schiste obligé d’emprunter pour ne pas couler
Tags:
hydrocarbures, chercheurs, séisme, extradition, pétrole de schiste, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook