Lu dans la presse
URL courte
Par
11211
S'abonner

Le 8e sommet du groupe des BRICS, les 15 et 16 octobre dans l’État indien de Goa, a débouché sur des accords importants allant de la livraison de complexes russes S-400 en Inde à l'exploitation du gisement d'or Klioutchevskoe en passant par la création d'institutions conjointes des BRICS.

Accord avec l'Inde pour la livraison de S-400

Le président russe Vladimir Poutine et le premier ministre indien Narendra Modi ont conclu plusieurs accords en marge du sommet des BRICS, dont un garantissant la livraison en Inde des missiles antiaériens russes S-400 Triumph. De plus, des accords ont été signés sur la construction de navires d'escorte et d'hélicoptères de combat.

Les dirigeants russe et indien ont également signé un accord sur la coopération dans le secteur énergétique et dans l'industrie militaire. Narendra Modi a souligné les liens étroits entre New Delhi et Moscou.

« Un vieil ami vaut mieux que deux nouveaux », a-t-il déclaré à l'issue de sa réunion avec le dirigeant russe le 15 octobre.

L'exploitation du gisement Klioutchevskoe

Les représentants des BRICS ont signé un mémorandum d'entente sur l'exploitation conjoint du gisement d'or Klioutchevskoe. L'accord en question a été conclu entre SUN Gold, le Chine National Gold Group, le Fonds de développement de l'Extrême-Orient, Trans AFRICA Capital et l'investisseur brésilien Antonio Moraes Neto.

Ce projet vise à transformer le gisement Klioutchevskoe en grande carrière ouverte, ainsi qu'à mettre en place une  « production selon la technologie de lixiviation en tas avec une production attendue de 12 millions de tonnes de minerai chaque année et plus de 6,5 millions de tonnes de minerai d'or par an », rapporte le communiqué de presse de la compagnie indienne SUN Gold.

Les parties doivent également recevoir l'approbation des autorités russes et chinoises pour créer une coentreprise. Ce projet devrait attirer entre 400 et 500 millions de dollars d'investissements.

Une nouvelle agence de notation

Les pays des BRICS ont décidé de créer une agence de notation propre au groupe.  « La création d'institutions est le principal objectif de nos efforts. Nous avons convenu de créer au plus vite une agence de notation des BRICS », a déclaré le premier ministre indien Narendra Modi.

Selon lui, les pays membres ont aussi l'intention d'ouvrir un Centre de recherches agricoles et d'accélérer la création du réseau ferroviaire des BRICS.

La déclaration finale

A l'issue du sommet de deux jours, les pays membres de l'organisation ont signé une Déclaration finale exposant leur position commune concernant les sanctions unilatérales, le rôle de l'Onu dans un monde multipolaire ainsi que la situation en Syrie et en Afghanistan.

Les pays des BRICS ont notamment appelé à adopter, dans le cadre de l'Assemblée générale des Nations unies, la Convention universelle sur le terrorisme international.  « Nous appelons tous les pays à travailler ensemble pour accélérer l'adoption de la Convention universelle sur le terrorisme international dans le cadre de l'Assemblée générale des Nations unies sans plus attendre », stipule le document.

La déclaration indique également que l'État islamique (ou Daech, organisation interdite en Russie) et les groupes affiliés représentent un  « danger global et sans précédent pour la paix et la sécurité » mondiales.

Les BRICS sont une association interétatique informelle entre le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud.

Le terme BRIC a été proposé en 2001 par Jim O'Neill, président de la filiale de gestion du géant bancaire Goldman Sachs, pour désigner les quatre économies affichant la meilleure dynamique de croissance du PIB — le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine.  «  BRIC » s'est transformé en  « BRICS » après l'adhésion de l'Afrique du Sud en décembre 2010.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Lire aussi:

Radio Sputnik : Les infos du 17 octobre!
Les BRICS créeront une agence de notation
L’Inde accueille les BRICS: qu’y a-t-il au menu?
Poutine: les USA mettent à mal les relations russo-américaines
Tags:
bilan, sommet, S-400, BRICS, Narendra Modi, Vladimir Poutine, Goa, Inde
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook