Lu dans la presse
URL courte
Par
9392
S'abonner

Les chercheurs et les ingénieurs de la compagnie pétersbourgeoise NPO Pribor ont mis au point des munitions d'artillerie de 57 mm dotées d'un système intelligent d'explosion à distance.

L'intelligence artificielle se niche désormais dans les obus! La société d'armement NPO Pribor a en effet présenté une munition de 57 mm dotée d'un système d'explosion à distance programmable. Les essais de ces nouvelles munitions ont déjà commencé sur le polygone du groupe Tekhmach.

En apparence, le nouvel obus ne se distingue en rien de ses homologues : sa principale particularité est la présence d'un détonateur miniature équipé d'une intelligence artificielle.

« Cela permet de programmer l'obus au moment du tir pour qu'il explose à un moment précis. Ce délai est automatiquement calculé par l'ordinateur en fonction de la distance jusqu'à la cible. À proximité de la cible, l'obus explose et crée un nuage de milliers de billes capables de neutraliser un petit drone ou un quadrirotor de reconnaissance », explique Sergueï Roussakov, directeur général de Tekhmach.

Dans un premier temps, les munitions intelligente équiperont les canons automatiques AU-220M Baïkal qui sont déjà installées sur les véhicules de transport de troupes Boomerang et les véhicules de combat d'infanterie montés sur la plateforme Armata T-15 et de la famille Kourganets-25.

A terme, l'entreprise a l'intention de mettre au point le développement de munitions de 30 mm pour les BTR-82, BMP-2 et BMP-3.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Lire aussi:

Armée russe: la «grenaille intelligente» contre les drones ennemis
La cadence de tir de l'artillerie russe augmentera beaucoup
Soldat du futur: l'équipement Ratnik-3 sera doté d'un exosquelette
Les priorités du nouveau programme d’armement russe dévoilées
Tags:
obus, intelligence artificielle, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook