Ecoutez Radio Sputnik
    Exercices antiterroristes Défenseurs de l'amitié 2016

    Des parachutes de super-héros pour les commandos russes en Égypte

    © Sputnik. Andrei Tchaplygine
    Lu dans la presse
    URL courte
    Rossiïskaïa gazeta
    5241

    Près de 200 hommes des troupes aéroportées russes et égyptiennes ont débarqué conjointement en Égypte dans le cadre des exercices antiterroristes Défenseurs de l'amitié 2016. C'est ce qu'a rapporté le service de presse du ministère russe de la Défense.

    Les troupes ont débarqué à partir de différentes altitudes — 2 000, 6 000 et 7 000 pieds à partir des avions Il-76MD russes et des C-130 et Casa des forces égyptiennes. Les soldats ont atterri sur le terrain inconnu de Tallet, d'une superficie totale de plus de 15 000 m². La zone d'atterrissage se trouve dans un endroit désertique et vallonné avec des dunes jusqu'à 1,5 m.

    "Dans le cadre de ce premier débarquement conjoint ont été utilisés des parachutes civils D-10 et T-10V, ainsi que des parachutes spéciaux Arbalet et MS-5. Près de 200 soldats russes et égyptiens ont participé à l'exercice", précise le service de presse du ministère.

    Une fois débarqués dans le désert, les commandos des deux pays ont organisé des exercices d'évacuation des blessés du secteur des opérations, ainsi qu'une aide médicale d'urgence.

    Plus tôt, les parachutistes russes et égyptiens avaient organisé un exercice de tir conjoint avec des armes d'infanterie et avaient abattu plus de 800 cibles.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    Le nouveau parachute russe testé par des commandos biélorusses et serbes
    Les premières manœuvres militaires russo-égyptiennes auront lieu en septembre en Russie
    Débarquement aérien lors des exercices russo-biélorusses Zapad 2017 (VIDEO)
    Tags:
    exercices conjoints, sauts en parachute, exercices militaires, Défenseurs de l'amitié 2016, Egypte, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik