Ecoutez Radio Sputnik
    Rejet de l’accord d’association entre l’Union européenne et l’Ukraine

    Les Pays-Bas ne veulent toujours pas d'une association UE-Ukraine

    © Flickr/ EU Exposed
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    Accord d'association Ukraine-UE (229)
    3282
    S'abonner

    Les Pays-Bas ne ratifieront pas l'accord d'association entre l'UE et l'Ukraine.

    Le premier ministre néerlandais Mark Rutte négocie depuis plusieurs mois avec les fractions parlementaires pour aboutir à une position commune mais l'opposition refuse de ratifier l'accord, le menaçant d'annulation. Le communiqué officiel de La Haye concernant la ratification du document est attendu pour le 1er novembre.

    Le 26 octobre, le ministre ukrainien des Affaires étrangères Pavel Klimkine a présenté aux Pays-Bas la vision de l'Ukraine concernant l'importance de mener à bien ce processus. Il a rencontré à La Haye son homologue Bert Koenders, la présidente de la chambre haute du parlement Ankie Broekers-Knol et les dirigeants des partis politiques et des fractions parlementaires néerlandais.

    D'après un communiqué du ministère des Affaires étrangères de l'Ukraine, cette visite visait à organiser des "entretiens politiques avec des dirigeants néerlandais concernant la ratification finale de l'accord d'association entre l'UE et l'Ukraine".

    Mais il est peu probable que ces rencontres changent quoi que ce soit à la question de l'association, pratiquement réglée. Les partis d'opposition refusent catégoriquement de l'approuver sous sa forme actuelle sans aucune solution alternative.

    Comme l'a déclaré le député socialiste de la chambre basse Harry van Bommel, son parti s'oppose à l'approbation de l'accord avec l'Ukraine.

    "Le texte sous sa forme actuelle ne mérite pas notre confiance et nous ne pouvons pas le signer. Le parti socialiste dont je fais partie estime qu'il ne doit pas être ratifié du tout. Et le fait est que sans l'approbation des Pays-Bas, il ne sera pas valable", résume le député.

    Les socialistes regrettent que l'accord passe sous silence le fait que l'association n'est pas un premier pas vers une adhésion à l'union, et ils s'opposent également à ce que Kiev bénéficie d'aides financières des institutions de l'UE.

    Si le parlement néerlandais approuvait la décision d'annuler la ratification et en informait officiellement Bruxelles, conformément à la législation européenne l'accord ne pourrait pas être conclu avec l'Ukraine.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Dossier:
    Accord d'association Ukraine-UE (229)

    Lire aussi:

    Pays-Bas: trop de "je ne sais pas" pour valider l'association Ukraine-UE
    Le libre-échange avec l'UE, un lourd fardeau pour l'Ukraine
    Accord Ukraine-UE: le bras d’honneur des députés au peuple néerlandais
    Aux Pays-Bas, l'opposition rejette l'association avec l'Ukraine
    Tags:
    Accord d'association Ukraine-UE, Union européenne (UE), Mark Rutte, Pavel Klimkine, La Haye, Pays-Bas, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik