Ecoutez Radio Sputnik
    Les sous-marins nucléaires lourds du projet 941 Akoula

    Les USA louent les capacités extraordinaires des sous-marins russes

    © AP Photo / Dmitry Lovetsky
    Lu dans la presse
    URL courte
    5394

    La revue américaine The National Interest admet que les sous-marins russes de classe Akoula comptent "parmi les engins militaires les plus dissuasifs".

    Le sous-marin embarque un tel nombre d'ogives qu'il est capable d'éliminer en un tir des États de superficie réduite, et sa construction solide lui permet de faire surface en brisant la glace polaire.

    Les sous-marins nucléaires lourds du projet 941 Akoula ( code Otan: Typhoon ) ont été construits en pleine Guerre froide pour contrer les croiseurs stratégiques américains Ohio — les deux projets ont démarré en même temps. Les ingénieurs avaient une mission très simple: dépasser et écraser. Akoula embarquait 20 missiles R-39 contre 24 Trident sur l'Ohio, sachant que les missiles russes avaient une meilleure portée et portaient davantage d'ogives.

    Le missile R-39, capable d'atteindre toute cible sur le territoire américain depuis l'Arctique en dehors de la zone d'action du système sonar anti-sous-marin américain, est haut comme un immeuble de 5 étages. Il contient 10 ogives à guidage individuel de 100 kilotonnes chacune. Déployées en éventail, les ogives couvrent un État entier mais il a fallu construire des sous-marins spéciaux pour embarquer des missiles d'une telle taille.

    La coque renforcée et les hélices protégées permettent à Akoula de faire surface à travers les glaces arctiques de 2,5 mètres d'épaisseur, et deux réacteurs d'une puissance totale de 100 000 chevaux lancent le sous-marin jusqu'à 25 nœuds.

    L'URSS comptait construire 8 sous-marins de cette classe mais l'entrée en service du premier d'entre eux, TK-208 Dmitri Donskoï, a forcé les USA à signer le traité sur la réduction des armes stratégiques offensives. Au final, la marine russe a reçu 6 sous-marins.

    Lire aussi:

    "Un nom qui en dit long": les noms de sous-marins russes font peur à l'Occident
    La Marine US impressionnée par les sous-marins russes
    Les sous-marins "russes" dans les eaux suédoises sont-ils suédois et allemands?
    God Save the Queen: des sous-marins russes sillonnent la mer du Nord
    Tags:
    sous-marins russes, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik