Lu dans la presse
URL courte
Par
3313
S'abonner

La compagnie américaine Raytheon a conçu et testé le système Phaser capable d'éliminer des drones isolés et des groupes de drones grâce à un rayonnement électromagnétique.

Les premiers essais de ce système ont été réalisés en 2013 à la base militaire de Fort Sill en Oklahoma mais l'information vient seulement d'être déclassifiée par le Pentagone.

Les drones font désormais partie intégrante des conflits armés. Ils servent à la reconnaissance, à la surveillance et également à attaquer des cibles. Les terroristes ont même commencé à utiliser des drones piégés en tant que "mines volantes". Plusieurs pays élaborent actuellement des technologies qui permettront aux grands escadrons de drones de remplir différentes missions.

​Aujourd'hui les armes en circulation permettent de lutter contre différentes classes de drones mais ne sont pas efficaces contre plusieurs appareils à la fois. Et même si la défense antiaérienne parvenait à éliminer la plupart des drones d'un groupe, plusieurs d'entre eux réussiraient tout de même à atteindre leur cible.

Le nouveau système Phaser est justement capable d'éliminer des cibles aériennes grâce à un rayonnement électromagnétique rendant hors service l'électronique de bord ou provoquant des dysfonctionnements dans les équipements. Pendant les essais dont les données viennent d'être déclassifiées, le dispositif a réussi à abattre deux petits drones: Flanker et Tempest.

Le système en question réunit un émetteur électromagnétique, un radar et un système de contrôle. Il est alimenté par un générateur diesel et peut recevoir les informations aussi bien de son propre radar que des radars d'autres stations.

Phaser fonctionne en deux modes: brouillage ou endommagement. Dans le premier cas, le système agit comme un dispositif classique de guerre électronique en brouillant la liaison entre le poste de l'opérateur et le drone. Dans le second cas, il génère un puissant rayonnement électromagnétique capable de réduire à néant l'électronique du drone.

Aucune autre information n'a été révélée concernant ce nouvel appareil électromagnétique. D'après le communiqué de la compagnie Raytheon, depuis 2013 le système a été considérablement amélioré et sa taille a été réduite. Si les militaires décidaient d'en acquérir, les premiers Phaser de série seraient fournis dans un délai de 18 mois. La compagnie peut produire jusqu'à dix dispositifs par an.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Lire aussi:

Le Pentagone veut mettre au point un pilote électronique
La Chine se qualifie comme constructeur pilote de drones de combat
La Russie trouve un remède contre les essaims de drones
Daech commence à utiliser des drones à des fins militaires
Tags:
base militaire, drone, Pentagone, Oklahoma, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook