Ecoutez Radio Sputnik
    Téhéran

    Obama veut renforcer l'accord nucléaire avec l'Iran

    © Sputnik . Vladimir Fedorenko
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par Rossiïskaïa gazeta
    448
    S'abonner

    Avant l'expiration de son mandat, le président américain Barack Obama compte prendre des mesures pour renforcer l'accord nucléaire avec l'Iran. C'est ce qu'a annoncé le journal Wall Street Journal se référant à ses sources au sein de l'administration américaine.

    « Parmi les mesures étudiées: un accord concernant l'attribution aux compagnies américaines de licences pour sortir sur le marché iranien et la levée d'une autre partie des sanctions », écrit le WSJ.

    Les sources de l'administration Obama précisent que ces démarches avaient été planifiées avant même la présidentielle américaine mais que désormais, la nécessité de telles mesures était flagrante étant donné qu'au cours de sa campagne le futur 45e président des USA Donald Trump avait critiqué l'accord nucléaire avec l'Iran en évoquant le besoin d'apporter des modifications à ce document. La Maison blanche affirme qu'elle tentera de persuader l'équipe de Trump de l'inutilité de changer l'accord nucléaire et des conséquences éventuelles d'un tel retournement.

    Le 14 juillet 2015 à Vienne, l'Iran et les six médiateurs internationaux avaient conclu un accord sur le programme nucléaire iranien, qui avait été soutenu le 20 juillet par une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies. Conformément à cet accord, l'Iran s'engageait à mettre en œuvre un programme pour réduire son potentiel nucléaire en échange d'une levée des sanctions internationales par étapes.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    L’Iran tient son 1er salon aéronautique depuis la levée des sanctions
    Trump révisera l'accord sur le nucléaire iranien
    Trump président: quel avenir pour le nucléaire iranien?
    Les États-Unis assouplissent les sanctions contre l’Iran
    Tags:
    programme nucléaire iranien, Iran, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik