Ecoutez Radio Sputnik
    l'océan

    La Russie déploie un système global de surveillance maritime

    © Flickr/ U.S. Pacific Fleet
    Lu dans la presse
    URL courte
    Izvestia
    8442

    Le ministère russe de la Défense a lancé le déploiement d'un système sous-marin unique de suivi hydroacoustique capable de rendre "transparentes" des régions entières de l'océan en y détectant tous les navires, sous-marins et même des avions et des hélicoptères à basse altitude.

    Ce système inédit baptisé Garmonia ( Harmonie ) fonctionne grâce à des complexes sous-marins robotisés qui sortent du sous-marin et déploient des sonars puissants. L'information reçue est transmise par les robots au poste de commandement via satellite. Selon les experts, certains éléments du système fonctionnent déjà et Garmonia sera entièrement opérationnel d'ici 2020.

    Les sources ouvertes permettent de se faire une idée de son fonctionnement.

    Les stations sous-marines robotisées autonomes qui s'installent discrètement au fond de la mer grâce à des sous-marins spéciaux sont l'élément-clé du système.

    En profondeur, ces stations déploient des antennes hydroacoustiques fixes. Ces radars peuvent effectuer de la reconnaissance passive en écoutant simplement ce qui se passe autour en tentant d'identifier des bruits spécifiques des moteurs et des mécanismes de navires et d'avions. Les stations peuvent également émettre un signal sonore actif qui détecte et classe les cibles sous-marines et en surface.

    Plusieurs stations peuvent s'unir pour former un réseau commun capable de dévoiler la situation sous-marine et en surface sur une superficie de plusieurs centaines de kilomètres carrés.

    Les systèmes de contrôle du dispositif traitent les informations obtenues par les sonars et les transmettent au poste de commandement. Sur ordre du poste de commandement, le radar replie toutes ses antennes, redescend la bouée de communication et retourne dans le sous-marin.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    Ce «Dauphin» russe qui sauve les sous-marins en détresse
    Petite histoire des navires à propulsion nucléaire
    Le bouclier antimissile US incapable de résister aux Troupes balistiques russes
    La Russie rejoint la liste des pays capables d'anéantir la marine US
    Tags:
    sous-marins russes, robot, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik