Ecoutez Radio Sputnik
    Le prince saoudien veut autoriser les femmes à conduire

    Le prince saoudien veut autoriser les femmes à conduire

    © AP Photo / Hasan Jamali
    Lu dans la presse
    URL courte
    Izvestia
    261

    Le prince saoudien Al-Walid ben Talal a appelé à annuler immédiatement l'interdiction pour les femmes de conduire une voiture en vigueur dans le royaume.

    "Cessez le débat! Il est temps d'autoriser les femmes à conduire", a écrit le prince sur son compte Twitter.

    La veille, Al-Walid avait diffusé un communiqué indiquant que l'interdiction de conduire enfreignait les droits des femmes.

    "Empêcher une femme de conduire est aujourd'hui une question de droit semblable à celle qui se posait quand il leur était interdit d'avoir accès à l'éducation. Toutes ces restrictions sont injustement imposées par les traditions de la société qui nous interdisent bien plus qu'il n'est autorisé par les prescriptions de la religion", souligne le prince.

    Autoriser les femmes à conduire est désormais "une demande sociale urgente que la conjoncture économique justifie", précise-t-il, en référence aux difficultés budgétaires que connaît son pays en raison de la baisse de ses recettes pétrolières, consécutive à l'effondrement des cours du brut.

    Ce membre de la famille royale défend depuis longtemps les droits des femmes en Arabie saoudite. Dans ce pays, elles doivent par exemple sortir voilées et ne peuvent pas voyager sans autorisation de leur mari ou d'un homme de leur famille, ni même manger seules dans un restaurant.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    L’Arabie saoudite : les femmes automobilistes seront punies
    Arabie : plus de 3.5 millions de vues pour « No woman, no drive »
    Quand la princesse saoudienne dérape, c’est le garde du corps qui trinque
    Arabie saoudite : les femmes défendent leur droit de conduire
    Tags:
    permis de conduire, femmes, Al-Walid Ben Talal, Arabie Saoudite
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik