Ecoutez Radio Sputnik
    La marine US

    La marine US accusée d'avoir volé les plans d'un trimaran

    © Wikipedia/
    Lu dans la presse
    URL courte
    Rossiïskaïa gazeta
    72546203

    Le célèbre constructeur de navires David Giles a porté plainte contre la marine américaine, accusant les forces navales du pays d'avoir volé son idée brevetée de trimaran rapide.

    Dans la plainte, comme le publie le quotidien Rossiïskaïa gazeta, on peut lire que la structure du fond de la coque lui permettant d'atteindre une vitesse de 50 nœuds a été utilisée, sans l'autorisation de David Giles, pour construire de nouveaux navires de guerre de zone côtière de classe Independence.

    L'inventeur comptait utiliser son idée pour construire des navires de transport rapides mais le projet a échoué et, en 2002, la société de David Giles Fastship a signé un accord de partenariat stratégique avec la compagnie Lockheed Martin qui développait des navires de patrouille pour le littoral américain.

    En 2004, Lockheed a rompu sa coopération avec Fastship et a envoyé à la marine le projet d'un navire avec le fond de coque breveté, affirme le plaignant. La marine américaine a rejeté les réclamations de l'ingénieur: l'expert Donald Blaunt engagé par la marine a déclaré que la géométrie de la coque des navires de classe Independence "aurait pu être conçue par n'importe quel constructeur". La décision du tribunal concernant la plainte de Giles est attendue pour début 2017.

    La construction des trimarans militaires a commencé en 2006. Quatre navires ont été livrés à la marine, trois ont été mis à l'eau et trois autres sont toujours en construction. Le patrouilleur de classe Independence est prévu pour naviguer dans les eaux côtières. Il peut atteindre une vitesse de 46 nœuds et embarquer 35 fantassins. Le trimaran est doté d'un canon de 57 mm, de quatre canons de 50 mm et d'un complexe de lutte antiaérienne. Le pont abrite un hangar et un héliport. Au cours de l'exploitation, les équipages des trimarans ont été confrontés à de sérieux problèmes dans le système de contrôle et dans la construction du navire, ainsi qu'à des pannes fréquentes des moteurs de General Electric.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    La marine US soupçonnée de piratage informatique
    Journal US: ce «monstre sous-marin» mis au point par l'URSS
    La Marine US privée de canon dernier cri à cause des tirs «millionnaires»
    Des navires russes préparent une frappe contre les djihadistes aux abords d'Alep
    Tags:
    plainte, marine US, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • frederic.poinsard
      Je me souviens il y a plusieurs années voir une où deux décennies une start-up française qui avait développé le virtualité augmentée. Dassault avait signée un partenariat avec eux puis après les avaient complétement phagocytées, digérées. Les petits jeunes n'ont eu que leurs yeux pour pleurer & évidement "GLOIRE" à la prestigieuse entreprise de feue Marcel qui vie de nos sous pour payer les factures... pour les bénefs vous repasserez!
      Où il y a de la gêne y a pas de plaisir dit-on. Alors "voler" les idées ....
    Afficher les nouveaux commentaires (0)