Lu dans la presse
URL courte
Par
8253
S'abonner

Connus pour ces déclarations tonitruantes sur l’avenir de l’espèce humaine et de la planète Terre, le physicien théoricien britannique Stephen Hawking tire une nouvelle fois la sonnette d’alarme, appelant les humains à plus de solidarité.

Le scientifique attire l'attention sur l'écart croissant entre les élites, notamment entre les hommes politiques et la classe moyenne et ouvrière. Selon lui, la robotisation de la production et l'absence de nécessité d'obtenir des revenus élevés dans un grand nombre de ressources humaines entraînent une incompréhension entre les groupes sociaux.

"Internet et les plateformes qui rendent possible l'accélération de l'inégalité économique permettent à des groupes très réduits de tirer un immense profit en embauchant très peu de personnes. C'est inévitable, c'est le progrès, mais c'est également socialement destructeur".

L'issue de la présidentielle américaine et le vote pour le Brexit résultent du refus de certains individus d'accepter les changements de la société contemporaine. "Je sens que ma tour d'ivoire s'élève de plus en plus", écrit le physicien.

Les problèmes pointés du doigt par Hawking ne pourront être réglés que par les efforts communs de tous les pays et couches sociales. "Il est possible que dans quelques siècles nous organisions des colonies sur d'autres étoiles mais aujourd'hui, nous n'avons qu'une planète et nous devons travailler ensemble pour la protéger", écrit Hawking. Et de conclure: "Pour ce faire, nous devons briser les barrières à l'intérieur et entre les pays au lieu d'en dresser."

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Lire aussi:

L'intelligence artificielle, la meilleure ou la pire chose pour l'humanité, selon Hawking
Pourquoi la théorie de Hawking sur les «extraterrestres dangereux» est peu probable
Stephen Hawking: trouver les extraterrestres avant qu’ils ne nous trouvent
Stephen Hawking craint pour les projets scientifiques britanniques
Tags:
danger, science, Stephen Hawking, Terre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook