Ecoutez Radio Sputnik
    Moscou

    Des députés libyens attendus à Moscou

    © Sputnik. Vladimir Astapkovich
    Lu dans la presse
    URL courte
    Izvestia
    3110

    Une délégation du parlement libyen se rendra à Moscou le 14 décembre. La Russie juge en effet que la diplomatie parlementaire est un mécanisme important pour le développement des relations avec ce pays d'Afrique du Nord. Le chef de l'armée libyenne, le maréchal Khalifa Haftar, s'est lui déjà rendu dans la capitale russe.

    « Au cours de sa visite, la délégation libyenne participera à des pourparlers à la Douma (chambre basse du parlement russe) », a annoncé une source proche du milieu diplomatique libyen.

    Selon les experts, la venue à Moscou des représentants du pouvoir législatif libyen sort du cadre de la coopération interparlementaire ordinaire, car deux gouvernements différents revendiquent le pouvoir en Libye: le parlement siégeant à Tobrouk, à l'Est du pays, et le gouvernement d'entente nationale, à Tripoli. Le premier a commencé à organiser des sessions après les élections d'été 2014 et est reconnu par la communauté internationale, y compris la Russie, en tant que pouvoir législatif légitime en Libye. Il est aussi soutenu par l'armée nationale.

    Le cabinet des ministres, quant à lui, a été constitué après la signature d'un accord en juillet 2015 à Skhirat, au Maroc, avec une médiation internationale. Le gouvernement est donc également reconnu par la communauté internationale mais ne bénéficie pas d'une entière légitimité en Libye même, car conformément aux accords de Skhirat le cabinet doit être reconnu par le parlement. Ce dernier refuse de le faire sous prétexte que le gouvernement est majoritairement constitué de représentants islamistes liés aux organisations terroristes comme Al-Qaïda et les Frères musulmans (interdites en Russie).

    Le commandant de l'armée libyenne Khalifa Haftar s'était rendu à Moscou le 27 novembre. Durant sa visite, il s'était entretenu avec le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou et le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. Avant cela, le maréchal s'était déjà rendu en Russie en juin pour rencontrer le secrétaire du Conseil de sécurité Nikolaï Patrouchev et le représentant spécial du président russe pour le Moyen-Orient et l'Afrique Mikhaïl Bogdanov, vice-ministre des Affaires étrangères.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    Ce Libanais confie avoir remis trois valises d'argent de Kadhafi à Sarkozy
    «Dieu est grand!»: le frère d'Obama se félicite de la victoire de Trump
    Mali: «c'est un problème de mouvements» émergés après l'assassinat de Kadhafi
    Cinq ans sans Kadhafi. «Non une révolution, mais une catastrophe du peuple libyen»
    Tags:
    délégation, parlement, Moscou, Libye
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik