Lu dans la presse
URL courte
Par
9316
S'abonner

Pour la première fois depuis 2014, les États-Unis envoient en Afghanistan un important contingent d'infanterie de marine.

Selon l'annonce publiée sur le site officiel de l'US Marine Corps, plusieurs centaines de soldats d'élite de la II Marine expeditionary force ( MEF ) seront déployés pendant quelques années dans la province du Helmand au sud du pays. Ils participeront directement aux opérations contre les talibans et officieront comme instructeurs et conseillers pour les forces afghanes. Selon les experts, cet accroissement du contingent américain est une tentative du Pentagone d'empêcher une revanche des talibans.

Comme l'a montré l'expérience des opérations en Irak et en Afghanistan, les fantassins de marine jouent en général le rôle de « pompiers » projetés dans les zones les plus difficiles, là où des actions offensives sont nécessaires. Des unités expéditionnaires de l'USMC ont déjà travaillé dans le Helmand entre 2004 et 2014, où elles ont activement participé aux combats et ont perdu plusieurs centaines d'hommes.

Les Marines ont quitté le Helmand en octobre 2014 dans le cadre du retrait des forces d'Afghanistan initié par l'administration de Barack Obama. Leur retour témoigne de la gravité de la situation, tout autant que les pertes importantes au sein des forces afghanes. En 2016, les forces de sécurité locales ont déploré au total au moins 5 500 morts et 10 000 blessés.

« La situation dans le pays s'aggrave systématiquement depuis 2014. Les talibans sont devenus plus actifs et ont commencé à prendre le contrôle des centres régionaux et de district. Pour les en évincer, il faut recourir à l'artillerie et à l'aviation », a déclaré Nikita Mendkovitch, expert russe du Centre d'étude de l'Afghanistan contemporain et président du Club analytique eurasiatique.

Selon lui, dans le but de renverser cette tendance négative, les autorités de Kaboul ont planifié avec les Américains une série d'opérations visant à stabiliser la situation en 2017.

« La victoire tactique est possible étant donné que les unités américaines sont largement plus expérimentées que les talibans et l'armée afghane. Cependant, souvent, quand les forces américaines et afghanes libèrent un certain territoire elles ne parviennent pas à en garder le contrôle », explique l'expert.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Lire aussi:

Europe de l’Est: la «provocation russe» a déjà coûté 3,4 mds USD à Washington
Nouvelles victimes parmi les civils suite à des frappes US en Afghanistan
La Russie ferait de l’antiterrorisme en Afghanistan juste sur invitation de Kaboul
Remplacer les armes russes par des armes US en Afghanistan? Bon courage!
Tags:
militaires, États-Unis, Afghanistan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook