Ecoutez Radio Sputnik
    A la frontière entre l'Ukraine et la Russie

    Trump envoie trois messages clairs à Porochenko

    © AFP 2016 Sergei Supinsky
    Lu dans la presse
    URL courte
    Rossiïskaïa gazeta
    83190312274

    Kiev n'est plus en odeur de sainteté à Washington: alors que les autorités ukrainiennes répètent qu'elles subissent une "agression russe" permanente, le Pentagone montre qu'il ne croit plus ces mensonges.

    Indéniablement, le nouveau commandement militaire américain analyse la situation dans le Donbass de manière bien plus lucide que l'équipe de Barack Obama, qui passait son temps à brasser de l'eau en Ukraine.

    L'étoile en haut d'une tour du Kremlin de Moscou et le Grand palais du Kremlin
    © Sputnik. Alexey Druzginin/Anton Denisov/Russian Presidential Press Office
    Ce n'est pas tout: le Pentagone a souligné être particulièrement préoccupé par la hausse des tensions dans l'est de l'Ukraine mais refuse néanmoins de lâcher tous les chiens sur Moscou sans preuves. De plus, les Américains ont commencé à partager leurs renseignements avec le public et il s'est avéré que Washington n'enregistrait aucune activité côté russe. "Je peux vous dire que nous n'avons vu aucun déplacement important de forces russes qui pourrait indiquer qu'il s'agit d'une partie de quelque chose de plus grand", souligne notamment le porte-parole du Pentagone Jeff Davis, cité par l'agence de presse EFE.

    Le Pentagone a noté également que, selon lui, le conflit dans l'est de l'Ukraine pouvait et devait être réglé uniquement par la voie pacifique. "Les Accords de Minsk sont l'unique moyen de régler le conflit pacifiquement", a souligné Jeff Davis.

    Cela faisait longtemps que Kiev n'avait pas reçu autant de nouveaux messages de la part de Washington. Premièrement, la nouvelle administration de Trump a clairement suggéré aux autorités ukrainiennes de faire attention à ce qu'elles disent. Autrement dit, si l'équipe de Petro Porochenko a l'intention d'accuser qui que ce soit: qu'elle fournisse des preuves. Deuxièmement, le Pentagone a expliqué calmement qu'il suivait de près les activités des belligérants dans l'est de l'Ukraine — armée ukrainienne y compris. Et enfin, troisièmement, Washington a clairement fait comprendre à Kiev qu'il n'avait plus besoin d'une guerre civile dans le Donbass. Il ne reste plus qu'à savoir deux choses: Kiev feindra-t-il ne pas comprendre les messages des USA, et que dira Trump aux "moins réceptifs"?

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    Situation dans le Donbass (2017)
    Les autorités du Donbass dévoilent un projet de cessez-le-feu
    Poutine prévient Merkel sur l’intention de Kiev de saboter les Accords de Minsk
    Kiev a contribué à attiser le conflit dans le Donbass, concède FP
    Tags:
    frontière, Donald Trump, Piotr Porochenko, Ukraine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • avatar
      michel.louis.loncin
      Cela faisait LONGTEMPS ... TRES LONGTEMPS que nous attendions qu'une pareille mercuriale tombe sur la tête de ces NEO NAZIS et de leur "FÜHRER", Porochenko, jusque-là, "chouchouté" (pour ne pas dire plus !) par son homologue, la FÜHRERIN Merkel et le "Vice-chancelier, administrateur de la province France" (dixit, Marine Le Pen !) Hollande !!!

      Et il faut que cela vienne ... des Etats-Unis, dont la précédente administration, non seulement, a organisé le Coup d'Etat de Maidan (en France, "ON" appelle cela une "révolution" ou un changement de régime tout à fait "légal" !) mais a pratiqué de nombreux voyages en direction de Kiev en des "délégations" comptant à leur "ordre" le Vice-Président, le Chef du Pentagone ... quand cela n'était pas le "Rambo" McCain, trépignant d'impatience à l'idée de lancer la Noucvelle "Opération Barbarossa" ... "nach Moscow" !!!

      Le "roi de Chocolat-oligarque-Président" va assurément la trouver saumâtre !!! Et cela paye le SANG FROID et la PATIENCE stratégiques de Vladimir Poutine et l'HEROISME du Donbass !!!
    • avatar
      louisjulia220
      "la nouvelle administration de Trump a clairement suggéré aux autorités ukrainiennes de faire attention à ce qu'elles disent." De ce côté, si Kiev fait machine arrière,ça va sacrément se voir, car même un média relativement objectif comme Oukraïnskaïa Pravda ne se gêne pas pour qualifier tous les tirs de réponse séparatistes comme "agressions" ou "provocations". Quant aux miliciens de la DNR ou de la LNR, ils sont systématiquement désignés comme "Russes". D'un côté, ce n'est pas faux, puisqu'il s'agit de Russes ethniques, mais l'intention est claire: continuer à propager la fable de troupes russes qui seraient dans le Donbass, ce à quoi le public étranger ne croit plus depuis longtemps - sans compter les états, même s'ils affirmaient le contraire.
      "Washington a clairement fait comprendre à Kiev qu'il n'avait plus besoin d'une guerre civile dans le Donbass" Ca, au moins, c'est un aveu clair et net. Merci, Tonton Donald...C'est déjà ça de pris.
    • avatar
      arboretumen réponse àmichel.louis.loncin(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      michel.louis.loncin,

      Bravo !!
    • avatar
      gevehem
      I want to believe...Le vent commence à tourner pour Porochenko. Il est grand temps...
    • avatar
      sergei Belyevichen réponse àgevehem(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      gevehem,
      Cela prouve que D. Trump n'est pas prêt a se faire ensorcelé par les va t-en guerre a tout prix.
    • avatar
      josepha
      Enfin des paroles de vérités !
      si porochenko, l'Europe et la CIA n'ont pas compris avec ça ! mais il s'attaque à de gros gibiers qui se basent sur l'ukraine pour attaquer la russie ! qu'il fasse gaffe ! vive trump !
    • avatar
      Parousnik
      Mouais ...attendons avant de faire péter le champagne ...car le Donbass n'intersse plus les EU car c est la Crimée qu'il voulait. ..alors que pour le petrole c'est une toute autre histoire...en plus de saboter la nouvelle route de la soie chinoise...et évidemment empêcher la Chine et l Eurasie de faire de l ombre à l ordre ricain.
    • avatar
      kafadar
      Enfin de la lucidité
    • avatar
      Maten réponse àParousnik(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      Parousnik, en tant que français la nouvelle route de la soie chinoise, je suis pas forcément pour non plus. Il faut arrêter avec l'angélisme économique, si on défend pas notre économie on continuera à sombrer. Plus de produit chinois en France, ça veut dire moins de produit français fabriqué, moins de travail, donc moins d'argent qui rentre, et l'argent durement gagné qui se fait la malle en Chine. Ok pour la nouvelle route de la soie, mais la France d'abord, les chinois payeront des taxes comme tout le monde, pour protéger notre économie.
    • FabioskyS.V.R
      Alors ça veux dire que ce massacre est bientôt fini ? Et que la DPR et la LNR seront reconnues comme des états?
    Afficher les nouveaux commentaires (0)